International

Photos – Après Cheikh TIOTE, un autre joueur Ivoirien perd la vie en jouant avec ses amis, il ….

Photos – Après Cheikh TIOTE, un autre joueur Ivoirien perd la vie en jouant avec ses amis, il ….

Eugène Koffi Kouamé est décédé en début de semaine à la suite d’un malaise cardiaque alors qu’il jouait au football avec des amis.

 

Alors qu’il participait à un match d’entraînement, lundi, avec des amis, l’attaquant ivoirien Eugène Koffi Kouamé est décédé subitement lundi d’une crise cardiaque à Abidjan, selon l’AFP qui cite une source officielle. Passé Passé par l’ASEC Mimosas, le Zamalek (Égypte) et plusieurs clubs des divisions inférieures turques, Koffi Kouamé (29 ans) était en vacances dans la capitale ivoirienne et s’entraînait «pour la détente», sur un terrain vague de la commune de Koumassi, un quartier d’Abidjan, lorsqu’il s’est écroulé en plein match.

Ce décès intervient quelques semaines seulement après celui d’un international ivoirien, Cheick Tioté, victime également d’un arrêt cardiaque à 30 ans le 5 juin en Chine au cours d’une séance d’entraînement avec son club Beijing Enterprises.

 

Crise cardiaque fatale à l’Ivoirien Eugène Koffi Kouamé

Évoluant actuellement au club d’Egirdirspor, première division turque, Eugène Koffi Kouamé, a évolué pendant plusieurs saisons en ligue 1 de Côte d’Ivoire.

D’abord joueur de la Société Omnisport de l’Armée (SOA), il signe le 1er juillet 2008 à l’Asec d’Abidjan, club où il évolue jusqu’en 2009, avant de rejoindre les rangs du Séwé Sport de San Pedro.

Décès d’un footballeur encore sur un terrain

L’ivoirien tente alors une aventure internationale qui le mène notamment à Boluspor (Turquie), SKA Energia (Russie), S. Esnafspor, et Egirdirspor, (Turquie) club où il évoluait depuis août 2015.

La mort du footballeur, natif de Port Bouet, une commune balnéaire au sud d’Abidjan, plonge encore une fois de plus, la communauté sportive ivoirienne dans le deuil.

Né le 7 février 1988 à Abidjan, Koffi Kouamé Eugène évoluait au poste d’avant-centre.

Sa mort, ce 10 juillet 2017, marque un autre lundi noir dans les annales du ballon rond en Côte d’Ivoire. Elle intervient un mois seulement, après la mort subite, également sur un terrain, de Cheick Tioté, pendant un entraînement de son équipe, le Beijin BG, en Chine.

Le champion d’Afrique 2015 est décédé le 5 juin alors qu’il était âgé seulement de 30 ans.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.