Lactualité en temps réel

Publicité

Le quotidien l’Observateur désingué par un internaute: “Vous devrez être nommés, BONIMENTEUR”

Publicité

182

Devinez quoi? J’ai l’insigne honneur de voir mon nom figurer à la UNE du Quotidien à grand tirage, il faut le leur reconnaître, s’appelant l’OBSERVATEUR… Ils devraient changer de titre et se renommer LE BONIMENTEUR… tant la légèreté des deux (!) soit-disant journalistes qui ont signé l’article est navrante!

Les faits: j’ai reçu la semaine dernière le coup de fil d’un monsieur FAYE se présentant comme journaliste à l’Observateur et me demandant si j’étais « l’auteur des lettres de Karim WADE »!

J’ai éclaté de rire! Tant la blague m’avait parue surréaliste.

Puis j’ai gentiment nié être l’auteur des lettres de Karim WADE en précisant que je n’étais, ni de près ni de loin, engagé dans son dispositif.

Notre « journaliste » m’a laissé entendre que « sa source pourtant affirmait le contraire… » Je lui ai demandé quelle était cette source, sachant bien qu’il ne la révélerait pas. Je lui alors dit que son « information » me semblait relever d’une manipulation et d’une manœuvre de désinformation.

Puis nous nous sommes quittés sur un éclat de rire…

Cela ne lui a pas suffit apparemment. « Sa source » intarissable et acide, l’aurait-il motivé plus que mes dénégations. À quelles fins? #Allonsrekk

Je laisse, et le « journaliste » et « sa source », à leurs consciences…. je ne vais quand même pas me laisser entraîner dans des débats de basses fosses ou la mauvaise foi est évidente.
Mais il me revient de lever toute équivoque!

Au demeurant, et si le journaliste savait le sens de « rupture de ban », il n’aurait pas écrit : « Amadou Tidiane WONE dit Baba WONE est depuis un certain temps en rupture de ban avec la ligne du Parti Démocratie Sénégalais ( PDS) ». Les vrais observateurs (😂) savent que je n’ai jamais été membre du PDS. J’ai bénéficié de son accès au pouvoir à la faveur de la confiance qu’a portée sur ma personne le Président Abdoulaye WADE. Et c’est en raison de cette faveur, d’ailleurs et de toutes les attentions dont il a fait montre à mon endroit, que je lui garde une reconnaissance éternelle.
Tout en gardant ma liberté de penser et d’agir.

Le « journaliste » conclut son papier en me faisant dire: « Il précise qu’il n’entretient plus de relation avec Wade-fils depuis le Sommet de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI). »

Tous les vrais observateurs savent qu’ayant été entre 2013 et 2015 le Directeur de Cabinet de l’ancien Président WADE, j’ai été l’un des plus assidus au Procès de Karim Wade, lui rendant régulièrement visite à Rebeuss et participant activement à toutes les initiatives pour sa libération.

J’avais dit ceci: « je ne suis plus COLLABORATEUR de Karim WADE depuis la fin de notre mission à l’ANOCI. » ce n’est pas la même chose!
Informer juste et vrai, est de l’honneur de la presse… le reste relève de la médisance.

Pour dire le tout: j’ai été en contact téléphonique avec Karim WADE en toutes les circonstances douloureuses qui ont frappé ma famille : le rappel à Allah de mes parents et celui de mes beaux parents. À chacune de ses occasions, il a appelé de Doha et fait preuve d’un fraternelle compassion. Je lui en suis profondément reconnaissant. Et lui réitère ici mes sentiments les plus affectueux. Kou la yeuk nga yeuk ko!

PS: je vais envoyer ce papier à l’observateur, je parie qu’ils ne vont pas le publier! Si si …
Le quotidien l'Observateur désingué par un internaute: "Vous devrez être nommés, BONIMENTEUR"

Le quotidien l'Observateur désingué par un internaute: "Vous devrez être nommés, BONIMENTEUR"

Le quotidien l'Observateur désingué par un internaute: "Vous devrez être nommés, BONIMENTEUR"

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.