Real Madrid: Papy Djilobodji «Tant que je ne stopperai pas le…

publicité

Papy Djilobodji: «Tant que je ne stopperai pas le foot, je n’arrêterai pas de penser au Real Madrid»

C’est la première fois qu’il revient à la Beaujoire sous un autre maillot que le jaune et le vert. Papy Djilobodji, ancien défenseur du FCN (2010-2015), est actuellement prêté par Sunderland à Dijon. Dans un entretien accordé au site 20minutes.fr visité par Senego, le défenseur international sénégalais a laissé entendre qu’il pense toujours au Réal Madrid.

Le Papy de Dijon est-il le même que celui du FCN ?

J’ai toujours la hargne, la niaque, mais j’ai progressé techniquement. Après, quand il faut mettre un taquet je suis toujours là ! (rires)

Quand vous êtes arrivé à Nantes, on s’est souvent moqué de votre côté un peu « bourrin »…
Oui c’est vrai, mais j’arrivais du Sénégal, il fallait que je marque mon territoire (rires).

Après Nantes, vous partez à Chelsea avec Mourinho et vous jouez 59 secondes là-bas en six mois ?

Que du plaisir. J’ai touché deux ou trois ballons que je n’ai pas perdus (rires). A Chelsea, j’aurais aimé jouer plus que ça. On ne m’a pas donné ma chance. En ce moment, tout cela me sert…

Vous regrettez d’y être allé ?

Non je ne regrette rien, cela faisait partie de mon destin.
Vous avez été prêté ensuite au Werder Brême avant de rejoindre Sunderland… Que retenez-vous des six mois en Allemagne ?

Ça s’est super bien passé. J’ai marqué le but du maintien. Je suis quelqu’un là-bas ! Je reçois beaucoup de messages de supporters du Werder encore maintenant. J’étais prêté là-bas et Chelsea demandait trop d’argent. Le Werder ne pouvait donc pas s’aligner. Ce n’est pas un regret de ne pas avoir pu rester là-bas car tout ce qu’il m’arrive dans la vie, je le prends bien. C’est mon côté philosophe.

Et pourquoi être allé à Dijon en ce début de saison ?

C’est un choix que j’ai bien réfléchi et je suis gagnant pour le moment. C’est un vrai projet de jeu. Le défi m’a attiré. Pour mon avenir ? Je ne sais pas [il appartient à Sunderland]. Je vis au jour le jour. Et puis, j’ai la Coupe du Monde. J’espère la jouer avec le Sénégal. J’étais titulaire lors des deux derniers matchs et je n’ai pas été mal…

Voir aussi

TENDANCES DU JOUR

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.