publicité

Vidéo – Vidéo – Cette domestique déclare ” si mon patron est bon… lit, je ferai tout pour le chiper de sa femme”

Vidéo – Vidéo – Cette domestique déclare ” si mon patron est bon… lit, je ferai tout pour le chiper de sa femme”

 

Chiper le mari ou le petit copain de sa “meilleure amie” : nouvelle forme de terreur pour les couples, au Sénégal

Chiper le mari ou le petit copain de sa meilleure amie est, de plus en plus, en vogue chez les jeunes filles ou femmes célibataires. Et ces dernières ont un goût si prononcé pour ce jeu favori qu’elles ont fini d’installer une psychose digne du nom chez les couples les plus costauds, psychologiquement.

Sur ce, en grattant le vernis qui recouvre cette tendance, Actusen.com a débusqué des avis qui s’entrechoquent quant aux véritables motivations, poussant une partie de la gente féminine à se muer en “voleuses” d’époux ou de fiancés de leurs meilleures amies. Reportage !

Sur les visages, se lit une certaine anxiété liée à la conjoncture de la vie. On fait et défait des calculs, pour harmoniser les dépenses. Parfois, sans jamais y arriver. Mais la prochaine fête de la “korité” (fin du ramadan) n’est pas la seule source de psychose chez certains compatriotes, notamment au sein de la gente féminine.

En effet, à côté des difficultés inhérentes à leur incapacité à joindre les deux bouts, pour faire face aux dépenses de la fête, se dresse une autre équation à plusieurs inconnus : un dur désir qu’ont, de plus en plus, certaines filles et femmes célibataires et qui consiste à chiper le mari ou le petit copain de leurs “meilleures amies”.

Le fait est devenu assez courant qu’à sa simple évocation, les esprits restent en alerte, quand il s’agit de les faire ergoter sur la propension chez les filles et les femmes à arracher le petit copain ou le mari de leurs “meilleures” amies”.

Interpellée su ce sujet, Soda ne se torture pas les méninges et condamne, avec la plus grande fermeté, ce jeu favori, dont raffolent certaines filles et femmes célibataires.

Même si elle pense que  la faute incombe entièrement à ces voleuses de copains et de maris d’autrui, il n’en demeure pas moins qu’elles ont pour habitude de toujours vouloir, coûte que coûte, la même chose que leurs amies.

« C’est la faute aux filles. J’ai vu une copine à qui cela est arrivé, mais elle a décidé de rester avec son copain, car c’est son amie qui a tout fait pour séduire celui-ci. S’y ajoute qu’un homme reste toujours un homme. Ils sont facile à manipuler et les filles et femmes célibataires, qui adorent ce jeu malsain, le savent à merveille», explique Soda.

Amy Top : “je connais une fille, qui devait déménager avec ses parents (…) elle a fini par se faire chiper son coeur”

Même son de cloche chez Amy Top. «Je connais une fille qui devait déménager avec ses parents. Et sa “meilleure” copine lui avait dit de ne pas se faire de soucis, car elle sera là pour s’occuper de son petit ami”, narre-t-elle. Mais erreur !, s’exclame Amy Top. En effet, “elle a fini par lui chiper son coeur avec qui elle sortait, finalement”.

Moustapha Ngom dresse un sévère réquisitoire contre les filles et femmes, qui excellent dans l’art de voler à leurs meilleures amies une bonne partie de leur existence, c’est-à-dire l’amour de leur vie.

« C’est quelque chose qui est maintenant à la mode. Mais il faut aussi dire que la responsabilité incombe aux filles. Car, parfois, quand leurs meilleures amies leur présentent leurs copains ou époux, ce sont elles-mêmes qui se mettent à envoyer des Sms à ces derniers. Qui, plus tard, finissent, souvent, par mordre à l’hameçon”, théorise Moustapha Ngom. Poursuivant, il ajoute : “je ne l’ai pas encore fait, mais je ne peux pas dire que je le ferai jamais, car un homme reste toujours un homme».

Ndiaye : “le fait de demander à sa meilleure amie de s’occuper de son mari en son absence, est une forme de suicide qui ne dit pas son nom”

Ndiaye (Ndlr : il préfère taire son prénom), aussi, épingle la gente féminine. «La plupart du temps, ce sont les filles ou femmes qui poussent leurs copains ou maris à tomber dans les bras de leurs meilleures amies”.

Selon lui, “par exemple, le fait de demander à sa meilleure amie de s’occuper de son mari en son absence, est une forme de suicide qui ne dit pas son nom». Car, renchérit Ndiaye : “si cette dernière s’occupe bien de l’homme plus que ne saurait le faire sa propre épouse, celui-ci pourrait finir par tomber amoureux d’elle”.
Quid de l’attitude à adopter, si jamais un copain ou un mari te trouve comme rivale l’une de tes meilleures amies? Les réponses restent diverses.

Sokhna : “il suffit juste de bien choisir ses amies et aussi son mec”

Sokhna est pensionnaire de l’Université Cheikh Anta Diop de Daker. Précisément à la Faculté de Droit. Trouvée en train de causer avec ses copines, elle pense qu’il n’y a  pas de secret, pour éviter de faire les frais d’une “meilleure amie” susceptible d’être prise en flagrant délit de vol. « Il suffit juste de bien choisir ses amies et aussi bien choisir son mec”, affirme-t-elle.

Maintenant, fait-il remarquer, “si tu te maries avec un vaut rien qui est capable de sortir avec ta meilleure amie, eh bien, tu l’auras quand même bien mérité”. Même si elle n’a pas encore comptabilisé deux ans de mariage, il reste que l’étudiante affiche une sérénité et une confiance à toutes épreuves.

«Je sais que cela ne va pas m’arriver, car j’ai bien choisi mes amies et mon mari aussi. Je sais qu’elles ne vont jamais le faire”, dit-elle, sans hésiter. Toutefois, “si cela devait m’arriver, je ne me mettrais jamais à me pourrir la vie, car j’aurais tout simplement quitté mon mari pour le laisser à ma supposée amie», soutient Sokhna.

“J’aurais tout simplement quitté mon mari pour le laisser à ma supposée amie, si…»

A peine Sokhna a-t-elle fini ses propos qu’une autre étudiante bondit de son siège et la coupe net. «Je ne vais jamais partir de ma vie conjugale pour cela. Pour, ensuite, être la grande perdante ? Jamais !”, souligne Sona.

Refusant de rompre, si sa meilleure amie lui jouait ce sale tour, elle martèle : “je resterais avec mon copain, j’affronterais et je ferais du « dafaneté» (oeil pour oeil, dent pour dent) avec la voleuse».

Dans la foulée, une autre étudiante, qui a préféré requérir l’anonymat, jette dans la marmite son grain de sel en ces termes : “dans tous les cas, si ton copain te fait une chose aussi ignoble et que tu restes avec lui, quand vous serez mariés, sois certaine qu’il va trouver des maitresses parmi tes sœurs».

Sona : “si ton copain te fait une chose aussi ignoble et que tu restes avec lui, quand vous serez mariés, sois certaine qu’il va trouver des maitresses parmi tes sœurs»

Une autre étudiante trouvée dans sa chambre à la Cité Claudel, se veut formelle : « si on essaie de m’arracher mon mari, je serai obligée de rester aux côtés de celui-ci et de me battre de toutes mes forces”, dit-elle.

Car, selon elle, “le mariage est sacré. S’y ajoute le fait que, quand ta  meilleure amie décide de te chiper ton mari, c’est parce qu’elle t’envie ou qu’elle veut juste détruire ta famille. Donc, il faut se battre pour sauver son ménage. Mais si c’est juste un petit avis ; là, chacun est libre de faire son choix».

El Hadj : «notre adjoint au maire a pris comme deuxième femme, la meilleure amie à sa première femme ; mais…”

Pour El Hadji, un homme ne doit pas faire une chose pareille à une femme qu’il dit aimer. Apparemment très sentimental et arrimé aux principes élémentaires de la fidélité, il raconte une anecdote. «Notre adjoint au maire a pris comme deuxième femme, la meilleure amie de sa première femme. Mais bizarrement elle sont devenues encore plus proches l’une de l’autre. C’est ce qui ma le plus étonné. N’empêche, la lancinante question que je me pose, est de savoir si cela va durer? ».

Omar Dièye, lui, soutient tout à fait le contraire. «L’amour peut parfois te pousser à faire des choses que tu va regretter après. Mais épouser l’amie de sa première femme, ce n’est pas du tout grave».

Comme pour davantage étayer sa position, il est d’avis que «cela va rendre l’ambiance dans la maison familiale encore plus gaie. Si elles sont vraiment des amies, elles doivent se souhaiter mutuellement du bien». Tout un programme !

 

TENDANCES DU JOUR

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.