Mort de Fallou Sène: Serigne Khassim Mbacké regrette et tire sur l’opposition…

Serigne Khassim Mbacké s’est longuement penché sur la mort mardi de l’étudiant Fallou Sène à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.

Serigne Bassirou Mbacké Khadimou Rassoul, face à la presse, ce mercredi,a dit ceci: « C’est une fin triste mais, c’est vraiment déplorable ! C’est Dieu qui l’a voulu, ainsi. Je salue également la démarche du président Macky Sall qui a instruit, très tôt, le procureur de la République pour qu’il diligente l’enquête afin de situer les responsabilités et traquer le(s) coupable(s). Les ministres Aly Ngouille Ndiaye et Augustin Tine ont très bien joué leur rôle dans cette crise. Cela montre la détermination du gouvernement du Sénégal à mettre fin à cette parenthèse douloureuse. Macky Sall un ami de l’école ne cesse de consentir des efforts pour régler, au mieux, les préoccupations les plus tenaces des étudiants».

Le président du mouvement «And Dollél Macky pour un 2ème mandat» n’a pas manqué de dénoncer les manœuvres de l’opposition.

«Les responsables de l’opposition de mauvaise foi. Ce sont des va-t-en guerre qui profitent des situations déplorables pour intoxiquer le peuple. Ils veulent le manipuler. Personne ne les rejoindra dans leur forfanterie. Ils sont de véritables ennemis du progrès du Sénégal», peste Serigne Khassim Mbacké.

«Le président Macky Sall est un pacifiste, un homme ouvert au dialogue. Il est conscient qu’on ne peut pas mener le pays vers l’émergence sans une éducation de qualité. Cependant, il ne laissera jamais que des opportunistes sèment la pagaille dans ce pays. Il y a même des membres de cette opposition poltronne qui investissent des charlatans pour précipiter le Sénégal dans le chaos. Qu’ils taisent leurs vaines vaticinations !», a fini par souligner le jeune Mbacké-Mbacké. Non sans présenter ses condoléances aux parents du disparu Fallou Sène, au monde estudiantin, au Président de la République et à son gouvernement et à tout le peuple sénégalais.

Voir aussi

TENDANCES DU JOUR

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.