Football

Coupe du monde 1998 – Michel Platini: »on a magouillé pour… »

Michel Platini a évoqué ce vendredi matin une sorte de traitement de faveur, à travers « une petite magouille » pour éviter une rencontre entre le Brésil et la France avant la finale en 1998. Au moment du tirage, les deux équipes étaient têtes de série. Donc, la maladie de Ronaldo est évidemment sujette à débat.

« Quand on a organisé le calendrier, on a fait une petite magouille. Si on finissait premier du groupe et que le Brésil finissait premier, on ne pouvait pas se rencontrer avant la finale » développe celui qui était alors co-président du Comité français d’organisation du Mondial.

« On ne s’est pas emmerdé pendant six ans à organiser la Coupe du monde pour ne pas faire quelques petites magouilles. Vous pensez que les autres ne le faisaient pas dans les autres Coupes du monde ? Tu penses…  » a révélé l’ancien meneur de la Juve.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.