Les alertes de Cheikh Tidiane Sy Al Maktoum, Par Cissé Kane NDAO

Les alertes de Cheikh Tidiane Sy Al Maktoum, Par Cissé Kane NDAO

Al Makhtoum !

J’aime et je vénère ce saint homme.
Il a vécu loin des mondanités qui caractérisent bien souvent les cours de nos khalifs transformés en espace de jouissances terrestres rappelant les fastes des cours arabes à l’apogée de leur gloire.
Un saint homme entièrement consumé dans l’adoration de Dieu, qui vécut si pleinement son rapport avec le Créateur qu’il se retira de la compagnie des hommes, quand le khalifat lui tendit les bras et que toute l’humanité convergea vers lui.
Il avait bien raison, l’ascète.

Il avait d’autant plus raison qu’il avait fini de délivrer avec générosité le message, le seul qui vaille d’être écouté et entendu : le viatique pour réussir sa vie ici-bas, et sa relation à autrui, et surtout honorer son pacte avec Dieu.
Serigne Cheikh nous a alertés sur les mirages évanescents de la vie, et il a enseigné à ses contemporains les qualités fondamentales qu’ils devaient cultiver pour vivre en harmonie dans une société apaisée.

Son message reste toujours d’actualité.
Car quiconque écoute attentivement ses prêches se reconnaitra indubitablement dans ses propos.
Laissons tomber les querelles et polémiques futiles sur la religion.
Que je sache, nul parmi nous ne peut décréter l’exclusion de son semblable de la religion.
Allah SWT Lui-même dit au Prophète PSL que son devoir se limitait uniquement à transmettre Son message comme Il le lui avait demandé, et qu’il n’était pas de ses prérogatives d’exiger ou d’imposer l’adhésion de qui que ce soit à l’Islam !

Le très sage Al Makhtoum a souligné combien dans notre pays les us et coutumes étaient plus prégnants que les préceptes de l’Islam, et quiconque serait tenté d’en exiger l’application stricte susciterait une levée de boucliers qui lui serait fort préjudiciable, car son autorité morale et spirituelle serait au mieux contestée, au pire remise en cause.

Belle leçon de ce grand visionnaire, qui connaissant profondément la nature humaine et ses faiblesses, et la profondeur insondable de son âme !
En effet notre rapport à la religion est si teinté de syncrétisme qu’il serait compliqué de déterminer qu’est ce qui relèverait de l’Islam véritablement, dans nos pratiques si empiriques pour la plupart.
Que chacun s’occupe donc de la poutre qui pend à son œil, au lieu de s’occuper de la brindille qui pend à l’œil de son prochain.
Restons-en aux principes qui doivent gouverner notre vivre ensemble, dans notre République, laïque jusqu’à preuve du contraire : les goûts et les couleurs, la foi et les questions d’orientation sexuelle ne se discutent pas.

Et les débats et autres polémiques stériles dès lors que les plus hautes autorités de ce pays s’en saisissent peuvent prendre une tournure regrettable pour tout le monde.
Ne jouons pas avec le feu.
Car comme nous en alertait Al Makhtoum, nous pourrions provoquer la colère de Dieu !
Et nul ne pourra dire qu’il n’a pas été averti.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Procès Imam Ndao: « Sarkozy devait être poursuivi, il est à l’origine de… »

Vidéo : Incroyable ! les japonaises reprennent « Sen Régal » de Carlou D.