CDM 2018 – FIFA, Japon, est-ce vraiment fair-play le sort du Sénégal?

CDM 2018 – FIFA, Japon, est-ce vraiment fair-play le sort du Sénégal?

Le Sénégal et l’Afrique lésés par la FIFA: Fatoumata Samoura aura bon dos, elle qu’on disait que c’est à grâce à son influence que la rencontre entre l’Afrique du Sud et le Sénégal a été rejouée, ce qui explique la présence des sénégalais au mondial. Mais, sur ce qui s’est passé ce jeudi, est-ce que la FIFA et le Japon ont été fair-play? La puissante instance a fini de montrer que seules ses décisions comptent et la plupart elle ne revient plus là dessus.

CDM 2018 – FIFA, Japon, est-ce vraiment fair-play le sort du Sénégal?

Même les détracteurs des sénégalais ont estimé que ces derniers ont été lésés par la FIFA avec le penalty sifflé et non sifflé, mais aussi la sentence des cartons. Comme si la fièvre jaune s’est emparée du pays. Six (6) cartons jaunes, dont deux (2) pour le pauvre Mbaye Niang, victime de sa soif de victoire, de son engagement. Mais, pendant ce temps-là, que faisait le Japon, battu par la Pologne? Appelés les Blue Samouraï, le méritent-ils vraiment?

Si l’on tient compte du nombre de cartons jaunes, le critère pris en compte par la FIFA, c’est le cas. En revanche, dans l’esprit, c’est beaucoup plus discutable…

En effet, alors qu’un nouveau but polonais les aurait éliminés (le Sénégal les aurait alors devancés à la différence de buts), les Nippons ont complètement fermé le jeu en entamant une passe à dix dans leur camp lors des dix dernières minutes du match face à la Pologne, déjà éliminée et qui n’a pas pressé plus que ça.

Le public de Volgograd ne s’y est pas trompé en sifflant les Japonais pour leur attitude. Fair-play, un adjectif qui colle finalement mal aux Blue Samourais…

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Le message de Marième Faye Sall aux Lions du Sénégal

Réaction de Fatma Samoura après la défaite du Sénégal : « Vous avez perdu mais… »