Sénégal-Mauritanie : Les pêcheurs de Guet Ndar jugent le nouvel accord de pêche

publicité

Le Sénégal et la Mauritanie ont signé un nouvel accord de pêche, au début du mois de juillet, en marge du sommet de l’Union africaine tenu à Nouakchott. Celui-ci accorde 400 licences aux pêcheurs sénégalais et les autorise à tirer des eaux mauritaniennes 50 mille tonnes de poissons pélagiques par an.

En contrepartie, les Sénégalais devront verser 10 euros (6500 francs Cfa) par tonne pêchée et débarquer leurs captures au niveau d’un quai situé sur le littoral mauritanien, avant de les acheminer chez eux.

Si tout le monde salue la signature du nouveau protocole, qui remplace le précédent, caduc depuis deux ans, nos interlocuteurs, en chœur, mettent un bémol : certaines dispositions sont nuisibles pour la pérennité de leur activité. Reportage.

Voir aussi

TENDANCES DU JOUR

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.