publicité

Vidéo- Affaire Khalifa Sall: l’hommistes attendent de pied ferme l’Etat du Sénégal…

C’est au tour, cette fois-ci des droits de l’ « hommistes » de monter au créneau. Ils attendent de pied ferme l’Etat du Sénégal qui, pour eux, doit respecter cet arrêt de la Cour de justice de la Cedeao si on sait que le juge communautaire est supérieur au juge national.

En conférence de presse ce vendredi, au siège d’Amnesty international, Me Assane Dioma Ndiaye, Babacar Ba, Seydi Gassama entre autres comptent porter le combat pour que les droits de Khalifa Sall ne soient pas piétinés… Pour eux, le procureur général a ouvert la voie à suivre…

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.