Lilian Thuram : «Si la France est championne c’est grace à une personne »

Lilian Thuram : « Nous sommes tous très heureux. Mais cette équipe de France aurait pu être très différente ».

« Il ne faut pas avoir la mémoire courte. Fin 2010, la Fédération française de foot a bien failli instaurer des quotas contre les joueurs binationaux. L’affaire a été éventée grâce à Mohamed Belkacemi, conseiller technique national pour le football des quartiers, qui a enregistré une réunion évoquant ces mesures discriminatoires. Il a été un lanceur d’alerte et nous devons remercier cette personne d’avoir osé dénoncer l’injustice. Les gens doivent savoir que le bonheur qu’ils sont en train de vivre, ils le doivent à un homme qui a eu le courage de dire NON .
Il y a beaucoup d’enfants qui vivent dans la société française qui ne sont pas reconnus comme français, qui ne se reconnaissent pas comme français et qui à travers les victoires de l’équipe de France, assument le fait qu’ils soient français ».

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.