publicité

Présidentielle de 2019 : Aïda Mbodj se lance

Présidentielle de 2019 : Aïda Mbodj se lance
Après Nafissatou Wade hier, Aïda Mbodj est la deuxième femme à déclarer sa candidature à la présidentielle de 2019. À l’occasion, la députée s’est vertement attaquée au président Macky Sall, dénonçant le système de parrainage imposé par le régime en place. L’ancienne ministre de la Femme sous Wade était à Tambacounda où elle a offert un moulin aux femmes de Ndoga Babacar, rapporte le correspondant de Rfm.

“Le président Macky Sall a fait sept ans. Il est en train de boucler l’unique mandat qu’on pourrait lui donner, égratigne l’opposante. Et, aucune concession ne lui sera accordée. Il n’a qu’à partir. On n’a pas à attendre jusqu’à maintenant, à six mois des élections pour dire qu’il pose des pierres. Ils en ont assez posé. Les pierres, on n’en veut plus. Les inaugurations bidon, on n’en a pas besoin. Aujourd’hui, on a besoin de réel. C’est ce moulin-là qui relève du concret pour alléger les travaux des femmes.”

Abordant la loi sur le parrainage, la présidente de l’Alliance nationale pour la démocratie (And)/ “Saxal Liguey” n’y va pas de main morte: “Ils ne maîtrisent pas l’opérationnalisation du parrainage, c’est pourquoi ils ont peur. Et, cela va se retourner contre eux. Parce que nous sommes déjà prêts. Les parrains sont aujourd’hui convaincus que ceux qui réclament leur pièce (d’identité) pour un quelconque financement sont des vendeurs d’illusions et on ne peut pas les croire”.

TENDANCES DU JOUR

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.