publicité

Basket féminin: Des sénégalaises expérimentées et ambitieuses au Mondial 2018

L’équipe féminine de basket-ball du Sénégal peaufine sa préparation pour la Coupe du monde 2018 de basket-ball (22-30 septembre en Espagne), lors d’un tournoi dans le Sud de la France (15-17 septembre à Antibes). Des « Lionnes » expérimentées espèrent atteindre le Top 12 du Mondial 2018.

Les basketteuses sénégalaises, régulièrement championnes d’Afrique depuis 50 ans, font leur retour en Coupe du monde, à l’occasion de l’édition 2018 (22-30 septembre en Espagne), après avoir manqué celle de 2014. Les « Lionnes de la Téranga », qui courent après une première victoire dans cette compétition depuis 2006, nourrissent l’ambition de franchir le premier tour du tournoi.

Pour parvenir à leurs fins, l’intérieure Astou Traoré et ses partenaires devront dominer la Lettonie et/ou la Chine dans le groupe D, sans sombrer face aux redoutables Américaines, grandissimes favorites de cette Coupe du monde. « Nous allons travailler dur pour battre certaines de ces équipes, indiquait l’entraîneur Cheikh Sarr au site de la Fédération internationale (FIBA). Si nous analysons nos derniers matches face à ces équipes, je pense qu’il est juste de dire que l’écart a diminué entre nous, la Chine et la Lettonie. […] Contre les USA, nous allons essayer de nous concentrer sur notre performance plutôt que de penser au résultat. Elles évoluent à un autre niveau ».

Tests face aux Françaises et aux Américaines

En attendant la phase finale, les Sénégalaises vont avoir l’opportunité de se jauger face aux Etats-Unis, lors d’un tournoi de préparation dans le Sud de la France. A Antibes, les vice-championnes d’Afrique 2017 vont en effet affronter successivement les Françaises (15 septembre), les Américaines (16) et les Canadiennes (17). Un sacré programme.

Valérie Garnier, coach des « Bleues », décrypte les atouts de ce premier adversaire, au micro de la Fédération française de basket-ball (FFBB) : « Les points forts du Sénégal sont la mobilité de ses joueuses, leur présence au rebond et leur spontanéité. » Que ce soit à Antibes ou à Tenerife, les Sénégalaises s’appuieront en outre sur un noyau dur de joueuses très expérimentées. Avec une moyenne de 29 ans et six trentenaires dans le groupe, le Sénégal a l’un des effectifs les plus âgés de cette Coupe du monde 2018.

A noter que l’autre équipe africaine de ce Mondial 2018, le Nigeria, jouera contre l’Australie, la Turquie et l’Argentine, dans le groupe B.

-Avec rfi

TENDANCES DU JOUR

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.