publicité

Parrainage PDS: « Si le parti parvient à obtenir un million de signatures (…) Karim va

La candidature de Karim Wade à la prochaine élection présidentielle de 2019 continue toujours de susciter des interrogations. Ce, après que la Cour suprême se soit déjà prononcée, ce 30 août, sur le rejet de son inscription sur les listes électorales.

Pour le professeur en communication politique Domingo Mané, le parti démocratique sénégalais (PDS) sait pertinemment que les carottes sont cuites pour la candidature de Karim Wade. Mais il précise qu’ « Aujourd’hui, les libéraux ont choisi la posture de faiseur de roi. Autrement dit, ils vont au parrainage avec la candidature de Karim Wade pour voir ce qu’il pèse. En même temps, cela va permettre aux Karimistes de régler la question de la légitimité au sein du parti en face des légitimistes ».

D’apres le journaliste et ex-rédacteur en chef de Sud Quotidien, si le parti parvient à obtenir un million de signatures, comme les libéraux le disent, lors du parrainage, Karim va gagner définitivement le combat de la légitimité au sein du parti. Donc, le combat est double, au-delà du bras de fer avec le Président sortant.

publicité

TENDANCES DU JOUR

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.