publicité

Insécurité à Keur Massar : La gendarmerie demande à déclassifier la forêt de MBao

Le commandant de la Brigade de la gendarmerie de Mbao, Wally Séne a appelé à « déclassifier » la forêt de Mbao, qui selon lui, est «le repère des délinquants», à la suite de plusieurs cas d’insécurités dont le meurtre de Mariama Sagna, une militante de l’opposant Ousmane Sonko.

La décharge de Mbeubeuss et la forêt classée de Mbaos sont « les sources de l’insécurité» à Keur Massar. La commune qui compte 500.000 âmes, est «obstruée», a fait savoir le commandant qui a ajouté que « malgré les crimes odieux perpétrés ces dernier jours, la question de l’insécurité en sera pas réglée tant que la forêt de MBao n’est pas déclassifiée».

Hormis ce meurtre le Mariama Sagna, il y a la mort mystérieuse la semaine dernière du chef de la Brigade des douanes de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd), Cheikhou Sakho et l’agression mercredi soir d’un agent d’un poste de santé qui est dans un état critique à l’hôpital pour se faire « retirer le couteau du ventre », selon sa sœur sur la Rfm.

Le commandant évoque également le manque d’effectifs des éléments de sécurité au niveau de sa brigade où « il n y pas plus de 10 agents », révèle-t-il sur L’As. « S’il y a des opérations d’envergure à faire, nous demandons des renforts, fait-il savoir.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.