publicité

Assemblée nationale: Les femmes parlementaires réclament la place de Pape Diop

Les femmes parlementaires réclament la place de Pape Diop dans le bureau de l’Assemblée nationale. Ce, argumentent-elles, pour un respect de la parité.

Elles se sont fait entendre ce vendredi lors de l’ouverture de la session 2018-2019 du parlement. Provoquant une suspension de séance pour une trentaine de minutes.

Le leader de Bokk gis gis est 8e vice-président de l’Assemblée nationale. Poste qu’il doit à son appartenance à Liberté et Démocratie, le groupe de l’opposition formé par le Pds et ses alliés.

Les sept autres postes de vice-président étant pour Benno, le groupe majoritaire, qui a respecté la parité (un homme-une femme), et que le septième siège occupé par un homme, la position de Pape Diop devait être pour une femme.

Lors de la précédente session, la majorité et l’opposition avaient trouvé un consensus pour laisser le poste à l’ancien président de l’Assemblée nationale et, ainsi, tordre le cou à la parité. Mais pour la prochaine, les femmes parlementaires entendent obtenir un rétablissement de l’équilibre.

TENDANCES DU JOUR

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.