Actualités

UGB: le Directeur du CROUS, Pape Ibrahima Faye sur l’ouverture du campus

«On ne peut pas ouvrir en même temps que le campus pédagogique, parce qu’il y a une dette de près de 1,7 milliard de francs Cfa qu’on doit aux repreneurs des restaurants. Une dette qui ne date pas de cette année. Mais, compte tenu de la situation et du contexte dans lequel l’université été plongée au mois de mai, nous ne pouvions pas courir le risque d’ouvrir le campus. C’est pourquoi on a pris cette décision, en attendant que les autorités prennent en charge cette dette», a expliqué Pape Ibrahima Faye, Dg du Crous.

Reconnaissant que le Crous n’a pas le budget nécessaire pour pouvoir prendre en charge cette dette, il informe que le ministre de l’Enseignement supérieur et celui de l’Economie et des Finances ont, chacun en ce qui le concerne, décidé de prendre en charge cette question «qui ne relève plus de notre autorité».

Il rassure que «les autorités étatiques sont à pied d’œuvre pour régler le problème. Et au moment où je vous parle, une décision de versement a été signée par le ministre de l’Economie et des Finances pour prendre en charge une partie de la dette due aux repreneurs. Mais nous attendons que cela nous soit notifié pour en parler davantage. Donc, le problème a été pris en charge. Le campus social sera ouvert bientôt».

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.