publicité

Le bus de Nantes immobilisé par des « gilets jaunes » à Saint-Étienne

Des « gilets jaunes » ont arrêté le bus du FC Nantes alors qu’il roulait vers l’aéroport d’Andrézieux-Bouthéon après son match à Saint-Étienne. Les forces de l’ordre n’ont pas eu à intervenir.

Le retour à Nantes n’a pas été de tout repos pour les Canaris vendredi, après leur défaite à Saint-Étienne (0-3). Alors qu’ils étaient en route pour l’aéroport d’Andrézieux-Bouthéon (Loire), ils ont en effet été immobilisés par des « gilets jaunes ».

« Nous avons discuté avec le coach nantais qui a accepté de faire descendre les joueurs du bus, a déclaré à l’AFP une représentante du collectif ayant participé à l’opération. Nous avons discuté avec eux et fait quelques photos, avant de les laisser rentrer dans l’aéroport. »

Aucun incident à déplorer
Selon la gendarmerie, cette action s’est déroulée « sans incident », les forces de l’ordre n’ayant pas eu à intervenir.

Samedi matin, des rassemblements ont eu lieu dans la Loire à proximité de centres commerciaux, notamment à Firminy, Mably, près de Roanne et Andrézieux-Bouthéon. Avant un défilé prévu dans l’après-midi à Saint-Étienne. Sur l’autoroute A47 qui relie la ville à Lyon, l’accès à une station-service est muré par des moellons depuis vendredi soir. Quatre opérations de péage gratuit étaient menées sur l’A72 vers Clermont-Ferrand.

avec AFP

TENDANCES DU JOUR

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.