L'article continue après la pub

Une Bande dessinée pour lutter contre “la violence dans le sport”

Timbuktu Institute a procédé, vendredi, au lancement de la bande dessinée intitulée “Non à la violence dans le sport”, pour véhiculer un message de paix en direction des jeunes du mouvement associatif “navétane”, le championat national poplulaire, a constaté l’APS.

“Nous avons profité de ce partenariat avec le mouvement +navétane+ qui est un véritable cadre de socialisation et d’éducation civique pour véhiculer le message de paix en direction des jeunes”, a dit le directeur de Timbuktu Institute, Dr. Bakary Sambe, lors de la cérémonie de lancement de la BD, à Dakar.

Selon lui, “le milieu sportif est aujourd’hui gangrené par la violence alors que le sport devrait être un cadre d’éducation populaire et citoyenne”.

“Nous avons voulu, dans le cadre de ce projet porté par Timbuktu Institute avec le soutien de l’Ambassade de France, développer des sports éducatifs à travers la bande dessinée’’, a-t-il souligné.

Il a ajouté que son institut veut “participer à la formation du leadership des jeunes dans la prévention de la violence et de toutes autres velléités pouvant compromettre notre cohésion sociale”.

Commentant le programme de Timbuktu Institute, la chargée de mission société civile et volontariat de l’ambassade de France, Coralie Nkuka, a relevé la mise en avant des “valeurs véhiculées par le sport en opposition à la violence (…) dans les compétitions sportives”.

’’Ils ont développé des outils particulièrement innovants notamment la bande dessinée et la plateforme numérique qui suivra”, a-t-elle fait observer, saluant “le travail de Timbuktu Institute et notamment la mobilisation des autorités”.

“Il y a beaucoup d’acteurs mobilisés autour de ce projet comme le mouvement +navétane+ à travers l’ONCAV (Organisme national des activités de vacances), le ministère des Sports et le ministère de la Jeunesse’’, a-t-il dit.

Le lancement de la bande dessinée entre dans le cadre du projet “Les jeunes des OSC et des associations sportives du Sénégal mobilisent leurs cités pour des valeurs citoyennes et contre la violence”.

Timbuktu Institute souhaite à travers ce projet s’intéresser “au phénomène omniprésent de la violence dans toutes les disciplines sportives afin d’en connaitre davantage les causes et proposer des solutions préventives”.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.