L'article continue après la pub

RTS – Abdoulaye Fofana Seck porte plainte contre Racine Talla

Suivez-nous sur twitter:

Entre le directeur général de la Rts (Radio Télévision du Sénégal), Racine Talla, et son employé Abdoulaye Fofana Seck, rien ne va plus ! Se disant rétrogradé au rang de simple journaliste débutant alors qu’il fut directeur commercial — et doit donc conserver ce rang de directeur —, Abdoulaye Fofana Seck a porté plainte contre son employeur pour laver l’affront de cette humiliation professionnelle. L’affaire sera évoquée et plaidée en référé social devant le Tribunal du Travail Hors Classe de Dakar le 29 janvier 2019, c’est-à-dire mardi prochain.

Depuis plusieurs années, les téléspectateurs de la Rts ont perdu de vue le charismatique et éloquent journaliste Abdoulaye Fofana Seck, un des pionniers et piliers de la maison. Et personne n’aurait imaginé qu’Abdoulaye Fofana Seck l’objet d’une « sanction » professionnelle justifiant sa mise en quarantaine par de la direction générale de la Rts incarnée par Mamadou Racine Talla. Pourtant, c’est ce qui est réellement passé ! Car au regard de l’exposé de sa plainte, Abdoulaye Fofana Seck, journaliste et ancien directeur commercial et Marketing, dit avoir subi une rétrogradation depuis le 23 mai 2017.

Autrement dit, le directeur général Mamadou Racine Talla, non content d’avoir mis fin à ses fonctions de directeur, l’a rétrogradé au rang de simple journaliste-reporter débutant alors qu’il n’a commis aucune faute professionnelle. Dans sa plainte, Fofana Seck se désole d’être resté de 2013 à 2019 soit sept ( 07) ans sans travailler en sa qualité de journaliste. Pire, il s’est vu rattacher injustement à la direction des ressources humaines où il se tourne les pouces et regarde les mouches voler tout en les comptant.

Mais la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est lorsqu’il a été affecté par une « décision illégale et non datée » signée du directeur général par intérim Pape Atou Diaw, au Departement Rsi et Chaine thématique de la direction des antennes et programmes de la Radio nationale. Une humiliation pour lui qui a toujours évolué à la Télévision nationale où il a gravi les échelons jusqu’à atteindre le rang de directeur ! Pour Fofana Seck, cette décision constitue une violation grave de la législation du travail.

Tout en convenant que l’affectation à un poste ou le choix de nomination à une fonction spécifique entre le cadre des pouvoirs discrétionnaires du directeur général, « FOF », comme l’appellent les intimes, déplore et condamne le fait que son rang de directeur lui soit ôté.

Il estime que ce statut constitue désormais un véritable droit acquis et que donc tout acte contraire relève d’une injustice voire d’une violation flagrante de la législation du travail. Aux yeux du brillant et très réseauté journaliste sportif, cette mise à l’écart ne serait rien d’autre qu’une volonté manifeste d’humiliation de la part du directeur général de la Rts par méfiance et par manque de reconnaissance à un travailleur à la fois loyal, compétent et disponible. Plus grave, Abdoulaye Fofana Seck n’a pas manqué de souligner à l’attention du juge des référés la suppression de son indemnité spéciale de sujétion et son salaire du mois de décembre 2018 sans motif réel et valable. Pour cette voie de fait manifeste, Abdoulaye Fofana Seck réclame à son employeur des arriérés de salaire et autres indemnités estimés à 1.800.000 cfa.

Malheureusement, nous n’avons réussi à joindre le Dg de la Rts Racine Talla pour le confronter à cette plainte dont il fait l’objet de la part d’Abdoulaye Fofana Seck. Nos colonnes restent ouvertes…en attendant sa comparution devant les référés du tribunal régional hors classe de Dakar. Pour rappel, le journaliste Ibrahima Ndoye, actuellement conseiller spécial du président de la République, avait voulu déposer une plainte contre le même Racine Talla et pour les mêmes raisons, il y a quelques mois. Il en avait été dissuadé in extrémis par le président de la République en personne… Avec le Témoin

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.