Actualités

Affaire des 94 milliards : Me El Hadj Diouf parle de « 94 milliards de mensonges »

Me El Hadj Diouf, avocat de Mamour Diallo dans l’affaire dite des 94 milliards l’opposant à Ousmane Sonko, s’en est pris à ce dernier. En conférence de presse, ce mercredi, la robe noire parle de « 94 milliards de mensonges ».

« Pour cette affaire, c’est 94 milliards de mensonges qui passent d’ailleurs à 46 milliards de mensonges. Mais, il faut quand même le dire, il est habitué des faits parce qu’obnubilé par son appétit, son souci d’impressionner et sa recherche du buzz. Ce qui ne devait pas l’empêcher d’avoir de la retenue par rapport à son jeu favori », a déclaré Me El Hadj Diouf. Brandissant des « preuves », il ajoute : « Ousmane Sonko n’est pas crédible, quelqu’un qui ne peut pas garder les secrets d’un service pour lequel il travaille, tenu par l’obligation de réserve, divulgue des secrets, ne peut pas être un homme d’État ».

Toutefois, pour Me El hadj Diouf, ces 94 milliards existent, ils appartiennent à des familles lébous qui, selon lui, n’ont jamais porté plainte parce que leur argent n’a pas détourné.

« L’État, devant payer cette somme pour indemniser ces familles, avait déjà versé plus de 3 milliards francs CFA. Mais, Ousmane Sonko s’est empressé d’aller signer un contrat avec les lébous pour demander 12% de commission qui font faire 12 milliards afin de régler ce problème. C’était pour préparer sa campagne électorale, ce qu’il n’a pas dit aux Sénégalais », a précisé l’avocat et homme politique. « Si l’argent était détourné, les lébous auraient eux-mêmes porté plainte. On ne peut pas être plus royaliste que le roi », a-t-il laissé entendre.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.