Lactualité en temps réel

Sabotage de la présidentielle lancé par Wade : Le Pca du Congad invite les sénégalais à dire…

L’appel au sabotage du scrutin du 24 février lancé par Abdoulaye Wade se heurte à l’opposition ferme du Congad. Qui condamne les propos du Secrétaire général du Pds, et invite les autorités religieuses à le calmer. Selon le président Amacodou Diouf, le peuple ne doit pas répondre à cet appel qui n’honore pas le pays.

Le Pca du Conseil des organisations non gouvernementales d’appui au développement (Congad) a fait un communiqué, pour condamner toutes les formes de violence dans le processus électoral. A la suite de la déclaration du Président Wade, il invite les forces religieuses et toutes les personnes éprises de paix et de justice à appeler à la raison l’ancien président et à le calmer.

Le Président du Conseil d’administration (Pca) du Congad M. Amacodou Diouf dit ne pas comprendre l’appel de Abdoulaye Wade qui pourrait poser des germes de de la violence dans un pays aussi qui aspire à la paix . « En tout, cas ce sont des propos que nous condamnons très sévèrement. Et, un responsable de la taille de Me Wade ne devrait appeler à un ,désordre national, à une sorte de calamité » .

De l’avis de monsieur Diouf ces propos sont indignes d’un ancien président de la République. Aussi, il invite le peuple sénégalais à ne pas considérer son appel au désordre national. D’autant plus que le contexte politique de 2019 appelle à un comportement responsable et citoyen.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.