L'article continue après la pub

Cour Suprême : La Chambre administrative annule la délibération de la commune de Dya

Suivez-nous sur twitter:

La Chambre administrative de la Cour suprême a désapprouvé le maire de la commune de Dya (Kaolack) qui, en 2017, avait attribué un terrain d’une superficie de 845 hectares, sis à Sagne Bambara, à la société des Salins du Sine Saloum pour l’implantation d’une usine de sel.

Selon «emedia», les populations de la localité, considérant cette attribution comme une spoliation de leurs terres, avaient intenté une action judiciaire pour demander l’annulation de l’arrêté municipal approuvé par le sous-préfet de l’arrondissement de Ngothie (Kaolack). Elles ont eu finalement gain de cause.

Ce, d’autant que la Chambre administrative de la Cour suprême, qui a statué sur cette affaire vendredi dernier, a annulé la délibération portant affectation des terres.

Une décision bien appréciée par Me Moussa Sarr qui assurait la défense des populations dans cette affaire. « Il s’agit d’une excellente décision qui restitue aux populations locales leurs terres qui leur étaient spoliées pour des raisons obscures», a martelé Me Sarr non sans renseigner que «cette affectation scandaleuse qui allait de Sabassor jusqu’au fleuve privait les populations de zones de culture, de pâturage et de pêche

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.