L'article continue après la pub

Ligue 1 : Edouard Mendy encore dans l’équipe type de la semaine !

Suivez-nous sur twitter:

Après chaque journée de Ligue 1, le site français Football365 établi en fonction des notes attribuées par nos journalistes lors de chaque rencontre de championnat. Cette 32eme journée est forcément marquée par la grande performance du gardien sénégalais Edouard Mendy devant Monaco.

Edouard Mendy (Reims) :

Face à Monaco samedi soir, Reims a de nouveau bouclé une rencontre sans encaisser de but malgré la nette domination monégasque. Alors David Guion et sa troupe peuvent encore remercier leur portier, Edouard Mendy, auteur d’une superbe parade dans le temps additionnel pour empêcher Gelson Martins d’offrir trois points à l’ASM.

DÉFENSEURS

Ruben Aguilar (Montpellier) :

Aguilar a été absolument intenable dans son couloir droit face à Toulouse. Le piston montpelliérain a délivré deux passes décisives dimanche, avant de sortir épuisé en fin de rencontre. Logique, tant il a fait souffrir le côté gauche toulousain par ses courses incessantes.

Mathieu Debuchy (Saint-Etienne) :

Les qualités de Debuchy devant le but étaient déjà connues. Mais dimanche, le latéral des Verts s’est offert un doublé particulièrement précieux dans la course à l’Europe, voire au podium. Sans compter que l’ancien d’Arsenal s’est montré serein défensivement, tout en se projetant. Un match plein.

José Fonte (Lille) :

Si Lille réalise une si belle saison, c’est notamment parce que Fonte est au top de sa forme en charnière. Le Portugais en a délivré la preuve face au PSG, réalisant plusieurs interventions décisives avant de s’offrir un but pour humilier définitivement le champion de France. Une très belle soirée.

Loïc Perrin (Saint-Etienne) :

Le capitaine des Verts a parfois connu de grosses difficultés cette saison. Mais aux côtés de Saliba, il a livré l’une de ses meilleures performances de l’exercice contre Bordeaux, réalisant plusieurs très bons retours dans les pieds des attaquants des Girondins.

Youssouf Koné (Lille) :

Si le LOSC possède bon nombre de joueurs au volume de course épatant, Koné en est peut-être l’exemple le plus criant. Le latéral gauche des Dogues s’est montré extrêmement actif dans son couloir gauche face à Paris, multipliant les appels et dédoublements dans le dos de Bamba. C’est lui qui a d’ailleurs accéléré le jeu sur le troisième but lillois.

MILIEUX

Sanjin Prcic (Strasbourg) :

Prcic a encore prouvé sa parfaite adaptation au collectif strasbourgeois. Arrivé en prêt au Mercato hivernal, l’ancien Rennais a de plus en plus d’impact dans l’entrejeu et l’a prouvé par des relances impeccables et une grande justesse. Surtout, le Bosnien s’est distingué par un joli centre sur l’ouverture du score et un magnifique but pour revenir à 2-2.

Luiz Gustavo (Marseille) :

Placardisé depuis quelques semaines, Luiz Gustavo a répondu de la meilleure des manières : sur le terrain. Auteur d’un match plein dans l’entrejeu, le Brésilien a inscrit le deuxième but marseillais d’une belle frappe du gauche. De quoi clairement rebattre les cartes.

ATTAQUANTS

Jeff Reine-Adélaïde (Angers) :

Déjà très bon le week-end dernier, Reine-Adélaïde a enchaîné samedi soir en marquant de nouveau pour offrir la victoire aux siens. Un troisième but en deux matchs très précieux, alors qu’il était passé dans l’axe suite à la sortie sur blessure de Cristian Lopez avant la demi-heure.

Ludovic Ajorque (Strasbourg) :

Spécialiste des doublés, Ajorque a encore frappé. Peu présent dans le jeu face à Guingamp, l’attaquant du Racing a fait le boulot dans la surface. Bilan : trois occasions pour deux buts. Efficace.

Nicolas Pépé (Lille) :

Deux coups de pied arrêtés parfaitement tirés sur les deux derniers buts et un duel remporté avec beaucoup de sang-froid face à Areola : Pépé a livré un grand match face au PSG. Le gaucher a brillé dans un match où il était clairement attendu au tournant. Une prestation de classe qui va affoler pour de bon certaines des plus grandes écuries européennes.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.