L'article continue après la pub

Sen de l’Apr : Le président Macky Sall étale sa colère

Suivez-nous sur twitter:

Le chef de l’État a asséné ses vérités, hier, lors de la réunion du Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Apr à son nouveau siège. Une rencontre en mode “fast track” qui a duré une heure 48 minutes. C’est un discours de réarmement, ponctué de mises en garde, de réprimandes et de menaces, que Macky Sall a servi aux responsables de son parti qui contestent ses choix.

“Si nous avons des divergences, nous devons les exprimer en interne et pas dans la presse”, lance, dans L’Observateur l’apériste en chef aux “frustrés”. Ses propos dans Le Soleil sont plus durs : “Ceux qui me parlent par la presse, je ne les écoute pas et ils perdent de la valeur à mes yeux. Il est temps qu’on apprenne à analyser nos contreperformances et à cesser de nous vilipender”.

En tout cas, cette sortie musclée du chef de l’État et patron de l’Apr se passe dans un contexte où le climat est plus que délétère dans le parti présidentiel. Hormis ce qu’il est convenu d’appeler “la donne Amadou Bâ”, de grands cadres, à l’instar de Mame Boye Diao de Kolda, rouspètent sur “la promotion des incompétents” et menacent de réagir.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.