Le comité ministériel confirme la victoire (provisoire) de Suez contre la Sde, Mansour Faye accablé

Le Comité d’évaluation des offres du ministère de l’Eau et de l’assainissement vient de confirmer l’attribution, encore provisoire, du marché de la distribution de l’eau potable en zones urbaines sénégalaises au français Suez, pour une durée de quinze ans. Cette décision avait pourtant été invalidée le 13 février par l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP).

Mansour Faye, alors ministre en charge du secteur, avait d’ailleurs indiqué dès le 1er juin que l’offre de la SDE était la moins-disante. Le 5 novembre 2018, la filiale d’Eranove avait introduit un recours en contentieux.

Pour justifier sa décision devant le Comité de règlement des différends (CRD), le ministre avait indiqué que l’offre de la SDE était entachée de « non-conformités substantielles ».

SDE ne compte pas céder…

Concessionnaire du contrat depuis 1996 et principal concurrent de Suez, la SDE, filiale d’Eranove, a déclaré prendre acte de la décision et compte user de toutes les voies de recours légales pour obtenir son annulation.

La SDE pourra, en dernière instance, saisir la Cour suprême en cas de confirmation par l’ARMP de la victoire de Suez. Autant dire que le processus est encore loin de connaître son épilogue.

Publicité

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.