L'article continue après la pub

Plus de 800 femmes meurent par jour dans le monde de complications liées à la grossesse

Suivez-nous sur twitter:

La représentante résidente de l’Unfpa Cécile Compaoré Zoungrana a déclaré qu’il est devenu primordial d’avoir plus de sages-femmes pour lutter contre la mortalité maternelle.

Selon Mme. Zoungrana qui s’exprimait à l’occasion de la journée internationale de la sage-femme, la mortalité maternelle est en train de reculer certes avec 236 décès pour 100 000 naissances vivantes néanmoins, des efforts doivent être redoublés pour qu’aucune femme ne meure en donnant la vie.

« C’est encore plus dramatique quand cette mort est évitable. Nous avons donc plus besoin de sages-femmes pour éviter que plus de 800 femmes par jour continuent de mourir à travers le monde suite des complications liées à la grossesse ou à l’accouchement », a-t-elle déploré.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.