Lactualité en temps réel

Dette de 3,375 milliards : Le Prodac menacé d’arrêt…

33

La société israélienne Green 2000, chargée d’exécuter les travaux d’installation du Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac), est très fâchée contre l’Etat du Sénégal.

La cause, le Prodac lui doit 3,375 milliards. Et cette correspondance envoyée au coordonnateur du Prodac, Mamina Daffé, en date du 7 mai 2019, en dit long sur la ferme volonté du patron de Green 2000 de recouvrer, dare-dare, ses sous.

Et, si l’Etat du Sénégal ne règle pas cette créance, Daniel Pinhassi, relayé par les Echos, menace de rompre le contrat et quitter, pour de bon,le Sénégal, au 31 juillet 2019.

Aussi la société israélienne se désole-t-elle de constater que l’état des paiements au début du mois de mai 2019 est toujours de 23.982.089 euros, soit un peu plus de 15,5 milliards de F Cfa, représentant 62,7% de la valeur totale du contrat entre les parties.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.