Coupe du monde feminine: Et au bout de la nuit, la délivrance…

Coupe du  monde feminine: Et au bout de la nuit, la délivrance...

COUPE DU MONDE FEMININE – Les Bleues ont terriblement souffert mais se sont qualifiées pour les quarts de finale de la Coupe du monde. Il a fallu attendre la prolongation pour les voir venir à bout du Brésil (2-1, a.p.) grâce à un but d’Amandine Henry (106e). Elles retrouveront les Etats-Unis ou l’Espagne vendredi au Parc des Princes.
Ces Bleues aiment souffrir. Encore une fois dans cette Coupe du monde, elles ont galéré et sont allées au bout de la prolongation pour s’imposer face au Brésil (2-1 ap). Mais elles ont encore rendu une copie plutôt pale, se sont fait plusieurs frayeurs, avant que leur capitaine Amandine Henry ne les libère. Et envoie la France en quart de finale du Mondial pour la 3e fois consécutive.
Ce match a finalement basculé en deux actions, juste avant et juste après la mi-temps de la prolongation. D’abord, c’est Griedge Mbock fautive sur le but du Brésil, qui a surgit pour repousser une frappe de Debinha qui avait battu Sarah Bouhaddi du pied droit (105e+3). Puis au tout début des 15 dernière minutes, Henry a faussé compagnie à la défense brésilienne pour reprendre victorieusement un coup franc d’Amel Majri, et libérer définitivement l’équipe de France.

Car les hôtes de la compétition ont connu d’énormes difficultés pour dominer cette équipe du Brésil, qui s’est révélée bien plus solide que prévu. Mais c’est aussi la faute des Bleues, que Corinne Diacre avait choisi d’aligner en 4-4-2, avec Viviane Asseyi à droite mais sans Gaëtane Thiney. Ça n’a pas été une franche réussite, car les Tricolores ont proposé une première mi-temps plus que poussive (0 tir cadré).

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

CAN 2019 : Comme le Sénégal, l’Algérie s’impose 2-0 et rejoint donc les Lions

Can décalée : Des moments insolites en Egypte…(vidéo)