Promotion des LGTB par Oxfam : « Extrêmement grave… », dit Babacar Dione

L’affaire Oxfam continue de susciter polémique. Selon le politologue Babacar Dione, c’est une affaire extrêmement grave. Oxfam n’est pas un consulat ni une ambassade où tout ce qui se passe en interne ne concerne pas le pays qui l’abrite.

Une Ong différente d’un ambassade

L’analyste politique explique que Oxfam est une Ong qui est au Sénégal et censée venir en appoint. Toutefois, il est d’avis que cela doit se faire en conformité avec la vie et les valeurs du Sénégal.

Extrême gravité

Selon lui, ce qui fait peur aujourd’hui, un Sénégalais qui a contesté à l’interne, risque son travail. Le contentieux est en cours puisque l’Inspection du travail en est saisie. C’est extrêmement grave. Et les Sénégalais ne doivent pas laisser passer.

Rappel

Pour ne pas respecter les nouvelles mesures pour la promotion des homosexuels et lesbiennes au Sénégal, le journal Enquête a soutenu que des cadres ont été licenciés de l’Ong Oxfam Sénegal : “Au Sénégal, certains travailleurs réagissent violemment à cette nouvelle mesure et comptent se rebeller contre Oxfam. Un cadre, qui fut à l’origine de cette fronde, a purement et simplement été licencié. Et, il n’est pas le seul. Au moins, 5 agents ont, soit démissionnés ou été limogés”, a fait savoir la source.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.