Lactualité en temps réel

Publicité

Me Madické Niang pleure la disparition de Jacques Diouf

Publicité

25

« Peine, tristesse et désolation, voici, les trois sentiments qui ont traversé mon esprit lorsque, j’ai appris le décès de Jacques Diouf. Grand Jacques, comme j’aimais affectueusement l’appeler, mérite tous les hommages et les honneurs de notre pays, sa patrie à laquelle il aura tout donné, ne ménageant aucun effort, pour la visibilité de l’étendard Sénégalais et ce, partout dans le monde », a dit l’ex candidat à la dernière présidentielle.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.