Rougui, Ancien Mannequin : “J’ai été victime de viol et ma vie à failli basculer à jamais…”

Rougui, Ancien Mannequin : “J’ai été victime de viol et ma vie à failli basculer à jamais…”

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation de lutte contre les Violences Basées sur le Genres (VBG) au Sénégal,Teledakar en collaboration avec Unesco Sénégal a rencontré une fille victime de viol. Elle s’appelle Rougui, elle étudiante en Master 2 en Marketing-Communication et ancien mannequin. Rougui nous parle de sa passion de la mode et du mannequinat et surtout de cette douloureuse expérience qui a failli bouleverser sa vie. Avec le courage et la détermination, elle s’est relevée et continue ses études pour réaliser son rêve de créer sa propre société et gagner dignement sa vie. Rougui à cœur ouvert !

Rougui, Ancien Mannequin : “J’ai été victime de viol et ma vie à failli basculer à jamais…”  %Post Title
Interview….

Senescoop.net : Bonjour, Présentez-vous à nos internautes ?

Rougui : Je m’appelle Rougui, J’ai 27ans, je suis étudiante en Master 2 en Marketing-Communication et je suis ancien mannequin.

Senescoop.net : Qu’est-ce qui vous a poussé à faire le mannequinat ?

Rougui : Depuis toute petite j’ai toujours aimé la mode. C’était une passion pour moi donc j’ai suivi mes désirs et par la grâce de Dieu j’ai réalisé mes rêves de défiler au Sénégal et dans plusieurs pays du monde.

Senescoop.net : Vous êtes donc un ancien mannequin. Parlons des questions de droits humains et de genres. Vous nous disiez que vous étiez victime de viol. Dites-nous comment vous avez vécu cette douloureuse expérience ?

Rougui : Oui je suis un ancien mannequin Professionnelle. Alors je commence d’abord par le côté positif car cela m’a permis de découvrir beaucoup de pays et de rencontrer beaucoup de stylistes de renommée. Cependant c’est regrettable d’en subir un viol. J’ai trop mal au cœur en vous parlant de cette triste expérience car cela n’est pas facile pour moi. J’ai été malheureusement victime d’un viol par un promoteur. Cela c’est arrivé dans un casting dont on devait choisir quelques mannequins pour un défilé international. Le Monsieur en question m’a choisi avec d’autres filles mais je ne savais pas que dernière ce choix ma vie aller basculer à jamais. Arrivée à la destination le Monsieur a d’abord confisqué mon passeport, il me collé comme pas possible et m’a obligé à faire des rapports sexuels chaque fin de défilé pendant une semaine Il m’a violé je peux dire car il m’a carrément forcé a couché avec lui pour pouvoir rentrer au pays. Je rappelle que le défilé était hors du Sénégal. Ce fut une expérience douloureuse pour moi parce que je ne pouvais rien faire à mon retour. En plus il me menaçait toujours pour que je ne le dise à personne. Psychologiquement cette expérience m’a beaucoup touché. C’était horrible.

Senescoop.net : Comme vous le savez le mannequinat est considéré dans notre pays comme un métier très risqué. Certains le caricature même comme étant une « prostitution déguisée ». Est-ce que le fait que vous ayez victime de viol dans ce milieu vous a surpris ?

Rougui : Oui c’est un métier très risqué mais dans chaque métier il y a aussi des avantages et des inconvénients. Le mannequinat fait aussi partie de la mode et cette dernière une passion pour beaucoup de jeunes filles comme moi. Mais il faut aussi savoir que dans le milieu du mannequinat il existe vraiment des personnes correctes qui font leur travail de manière professionnelle. J’en ai vue des personnes qui aiment le métier et ils le font correctement leur travail. Mais d’autres, comme le monsieur qui m’a violé, c’est eux qui gâte le métier de mannequinat et pousse les femmes à faire du n’importe quoi pour s’en sortir.

Senescoop.net : Au-delà de votre cas, est-ce que les filles subissent d’autres formes de violence dans le milieu du mannequinat ?

Rougui : Oui bien sûr. Les filles subissent des violences verbales à chaque fois et il y a beaucoup de tentations. Des promoteurs de mode qui leur font travailler pendant des semaines et leur paient des petites sommes. Et ce sont ses mêmes promoteurs qui organisent des défilés en Europe et paient de grosses sommes là-bas. On voit toutes sortes de violences à chaque fois. Il y a aussi des attouchements lors des castings. Certains hommes veulent toujours nous considérer comme des personnes incorrectes mais considérons que c’est un métier très noble et nous le faisons de manière professionnelles.

Senescoop.net : Quels conseils donnerez-vous aux jeunes filles qui veulent faire un jour ce métier ?

Rougui : le conseil que je donne à ms sœurs qui veulent faire un jour ce métier c’est d’abord de bien suivre leurs études, avoir des diplômes et partir chercher un bon travail. Car le mannequinat n’est pas un boulot c’est juste une passion. Je les conseille de ne pas se baser uniquement sur le mannequinat au Sénégal pour gagner votre vie. C’est pour cette raison que je continue toujours mes études et je veux monter ma propre société et gagner dignement ma vie.

Senescoop.net : Avec le recul, est-ce que cette expérience vous a permis à mieux prendre conscience des violences faites aux femmes ?

Rougui : Oui, bien sûr, cette douloureuse expérience m’a permis de comprendre les formes de violence qui existent dans notre pays. Depuis lors, je ne fais confiance à personne et cela m’a permis de mieux comprendre les hommes. Les femmes sont victimes de plusieurs violences qu’elles soient verbales, physiques et aussi économique parce que certains utilisent la misère de certains filles pour satisfaire leurs besoin sexuels.

Senescoop.net : Quelles solutions tu préconises pour lutter contre les Violences Basées sur le Genre (VBG) ?

Rougui : Pour moi il faut beaucoup mettre l’accent sur la sensibilisation. Descendre sur le terrain, Créer des associations pour défendre les intérêts des femmes et personnes vulnérables. Aller vers les victimes et les aider à surmonter leurs difficultés. Je profite de cette occasion pour vous remercier de m’avoir donné cette opportunité même si ce n’est pas facile d’en parler. (Elle pleure un peu)

Senescoop.net : Pensez-vous que ce sont seulement les femmes qui sont victimes de Violences Basées sur le Genre ?

Rougui : Non ce n’est pas seulement les femmes qui sont victimes de violence. Les hommes aussi subissent des violences. Récemment une femme a brûlé son mari à Hann Maristes. Au Sénégal, il y a encore des femmes qui battent leurs maris. Le cas les enfants de la rue est aussi là. J’avais même une idée en tant que mannequin de créer une association pour venir en aide aux enfants talibés. Malheureusement je n’ai pas eu l’occasion de le faire mais ça fait toujours partie de mes projets.

Senescoop.net : Merci Rougui de nous avoir accordé cet entretien, quel est votre dernier mot ?

Rougui : C’est moi qui vous remercie. Juste dire que nous l’Etat et les associations doivent prendre des initiatives pour sensibiliser sur les cas de violences et sanctionner sévèrement les fautifs. Stop les violences faites aux femmes !

Votre réaction
Rougui, Ancien Mannequin : “J’ai été victime de viol et ma vie à failli basculer à jamais…”  %Post Title
Rougui, Ancien Mannequin : “J’ai été victime de viol et ma vie à failli basculer à jamais…”  %Post Title
Rougui, Ancien Mannequin : “J’ai été victime de viol et ma vie à failli basculer à jamais…”  %Post Title
Rougui, Ancien Mannequin : “J’ai été victime de viol et ma vie à failli basculer à jamais…”  %Post Title
Rougui, Ancien Mannequin : “J’ai été victime de viol et ma vie à failli basculer à jamais…”  %Post Title
Rougui, Ancien Mannequin : “J’ai été victime de viol et ma vie à failli basculer à jamais…”  %Post Title

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.