Actualités

La mère de Khalifa Sall réagit : « Je n’en veux à personne »

Elle s’est fait remarquée par ses sorties qui suscitaient la compassion. Aujourd’hui, Adja Awa Niang a retrouvé le sourire et malgré les épreuves, elle ne nourrit aucune rancœur, » je rends grâce à Dieu, et à tous ceux qui ont milité pour la libération de mon fils, se réjouit-elle. Ma reconnaissance envers vous est sans limite. Khalifa Ababacar Sall a toujours pris soin de moi. Il est un fils que mes prières accompagnent toujours. Il est entré en politique très jeune, et il a su allier cela avec les études. Grâce à Dieu, il a réussi. Aujourd’hui, nous sommes tous fiers de lui. Et moi fière de vous qui l’avez accompagné tout au long de son combat. Je n’en veux à personne. Qu’Allah déverse sa grâce sur le pays », a-t-elle affirmé dans les colonnes d’emedia.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.