Photos – La réalité sur le sabre Omarien restitué par la France

Photos - La réalité sur le sabre Omarien restitué par la France 0

Photos – La réalité sur le sabre Omarien restitué par la France
Photos - La réalité sur le sabre Omarien restitué par la France
Il y a énormément d’ouvrages sur Cheikh Omar Foutiyou rédigés par de grands spécialistes comme Pr Samba Dieng, décédé récemment, Madina Tall Ly, Pr Oumar Kane, Robinson. Tout le monde ne peut pas être specialiste. Il y a des petits fils de mara qui ne maitrisent pas bien l’histoire de leur aïeul. Les gens sont paresseux et ne font pas un travail de recherche. Ils se contentent des on dit que …

Le sabre restitué par le gouvernement français n’est pas le sabre de Cheikh Omar Foutiyou RTA mais celui de son fils Ahmadou que Archinard avait récupéré à Segou.

La dernière bataille de Cheikh Omar Foutiyou RTA fut contre une coalition formée de bambaras animistes, de peuls du macina et des khadres de la kuntiya de Tombouctou.
Photos - La réalité sur le sabre Omarien restitué par la France
Cheikh Omar disparut le 12 fevrier 1864. Son neveu Tidiani Tall, fils de son grand frère Ahmed Tall, reprit le flambeau et triompha sur la coalition ennemie. Sa capitale fut Bandiagara où il régna près de 40 ans après la disparition de Cheikh Omar. (Tidiani Tall est aussi le frère de Alpha Hachimou Tall, le Savant de Médine Mounawara, que Mame Dabakh aimait tant).
Photos - La réalité sur le sabre Omarien restitué par la France
Les français sous l’égide d’Archinard sont arrivés en 1889 dans cette partie du Mali. Ils ont conquis Segou qui était dirigé par Lamido Julbe Ahmed Cheikh Omar. Ce dernier voulut s’exiler à Sokoto au Nigeria, terre d’origine de sa mère Néné Safoura. Il mourrut en chemin et ses compagnons ont caché sa tombe. Son lieu d’enterrement reste inconnu.

Le vrai sabre de Cheikh Omar fait près de 1m 30. Il se trouve actuellement à Bandiagara chez la famille Tall.

Il fallait simplement communiquer davantage sur le contexte de la récupération de ce sabre et des manuscrits par les français. On a l’impression aujourd’hui que les français ont vaincu Cheikh Omar Foutiyou et ont pris son sabre. Ce qui est totalement faux ! Ils sont venus à Segou en 1889. Donc bien après la disparition du Cheikh intervenue en février 1864. La seule bataille du Cheikh contre les français fut menée à Medine près de Bakel au début du jihad dans les années 1850.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Vidéo – Outaz El Hadji Malick Dieng ” kép kou sey ak sa diabar té ayé wo fa dom diodiou dafa daganoul”

Audio – BOUGAZELLI se rend à la gendarmerie et dépose sa démission :” Bilahi Walahi Je n’ai rien fait…Yalla naadéé”