Passation de marchés à la Rts : Racine Talla épinglé par le rapport de l’Armp

Passation de marchés à la Rts : Racine Talla épinglé par le rapport de l’Armp

Le rapport 2017 de l’autorité de régulation des marchés publics (Armp) a épinglé le Directeur Général de la Rts, Racine Talla. Mais plusieurs manquements ont été en effet notés dans la gestion de ses marchés.

A titre illustratif, Racine Talla a acquis des moteurs de véhicule à 17 millions, des pneus à 5 millions, des batteries à 3,5 millions, en plus de travaux d’entretien sur véhicules pour 40 millions. Ce qui fait un total de plus de 66 millions. Ce qui n’est pas du goût de l’Armp qui dénonce ce procédé. ‘’Les travaux d’entretien sur véhicules, d’achat de batteries et de pneus représentent 66 324 045 F Cfa Ttc. Ces acquisitions et services auraient pu faire l’objet d’un marché de clientèle’’, souligne l’autorité. Les auditeurs ont également noté un marché relatif à la fourniture de matériel électrique, d’un groupe électrogène et chalumeau. Il a été divisé en deux (2) lots. Le premier, d’un montant de 24 108 816 F Cfa, a été attribué à Dismat. Et le second évalué à 4 248 000 F Cfa. Seulement, il n’y a pas eu de travaux et la Rts n’a fourni aucune explication, souligne les enquêteurs. ‘’Nous avons relevé que ce marché n’a pas été exécuté. Nous n’avons pas reçu d’explication par rapport à son non-exécution’’, lit-onIl s’y ajoute d’autres marchés pour lesquels les auditeurs n’ont pas reçu les documents nécessaires pour attester de la régularité ou non. Ce qui fait qu’on total, l’Armp a décerné un malus à Racine Talla pour ses nombreux manquements. ‘’A notre avis, au vu des points ci-dessus, la Radiodiffusion télévision sénégalaise (Rts) s’est conformée de manière pas satisfaisante aux dispositions et procédures de passation et d’exécution des marchés publics au titre de la gestion 2017’’, concluent Saër Niang et Cie.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Serigne Modou Bousso Dieng : «Le talibé enchaîné a fugué de Louga à Saint-Louis»

Birahim Seck : « l’Armp fait dans l’illégalité, et les récidivistes, promus »