RENDRE ITULE LE TIPHA : Nestlé finance 3 étudiantes de Gaston Berger

Le Typha est une plante aquatique envahissante. Cette plante pousse dans le fleuve Sénégal. A l’université Gaston Berger de Saint-Louis, trois jeunes filles ont décidé de rendre utile cette plante dans le cadre d’ un projet qu’elles ont présenté lundi …. Il s’agit pour Marie Augustine Sagna, Oumy Senghor et Fatou Bintou Ba d’en faire des emballages biodégradables. Ce, pour lutter contre le plastic qui est un fléau de l’écosystème. « Ledit projet compte impacter deux problèmes majeurs de la région à savoir la prolifération du typha au niveau du fleuve Sénégal avec tous les problèmes que cela engendre pour l’agriculture, mais aussi la réduction des emballages plastiques qui sont un fléau pour le pays » note-t-elle. Mafani ou encore Tiph-Utile du nom du projet des étudiantes Master 2 Technologie Agroalimentaire à L’université Gaston Berger est subventionné à prés de 6 millions de FCFA est lauréat du Challenge auprès de start-up et d’universités cette année en Afrique Subsaharienne.

Ce concours, initié par le Centre de Recherche et Développement de Nestlé, a vu la participation de 27 pays d’Afrique. 174 candidatures ont été analysées par un panel de dirigeants de Nestlé. 3 Startups sont sorties lauréates de ce concours et intègreront pour une durée de 4 mois le nouvel accélérateur du Centre de R&D Nestlé en Côte d’Ivoire. Au total 174 participants de 32 pays. Il s’agit selon Joëlle Abega Yomi de Nestlé Côte-D’ivoire de réunir les compétences pour des innovent ions qui prennent en compte les réalités au niveau local. Mais aussi, d’offrir aux jeunes l’opportunité de développer leurs connaissances, les aider à affronter le milieu professionnel et apprendre aux entrepreneurs qu’ils sont comment affronter les bailleurs. S’y ajoute le fait des aider à protéger leurs produits selon la législation du pays, les rentabiliser également.

Convention entre UGB et NESTLE : La recherche et l’innovation au menu
Ce premier prix international a été remporté par les étudiants de l’UGB. Cela prouve selon le Recteur Ousmane Thiaré que Gaston Berger est une université d’excellence et que la formation délivrée est de qualité avec des apprenants de qualité. A l’en croire, ces étudiantes qui ont été primées, représentent toutes les universités sénégalaises. « Ceci est un exemple et tous les autres étudiants et enseignants de cette université doivent suivre cet exemple pour permettre aux universités sénégalaises de se hisser sur les standards internationaux. Nous sommes dans la vallée du fleuve Sénégal et nous avons l’UFR des sciences agronomes qui va fêter bientôt dix ans » dit-il.

A l’en croire, le Sénégal est un pays qui doit miser sur l’agriculture et notre université l’a compris en mettant en place une unité basée sur l’agriculture et dont l’idée est de former les étudiants, de les accompagner et de trouver des solutions de l’agriculture dans la vallée du fleuve Sénégal. « Nous avons procédé à la signature de convention cadre entre l’université et Nestlé Sénégal et nous portons beaucoup d’espoir.

Votre réaction
RENDRE ITULE LE TIPHA : Nestlé finance 3 étudiantes de Gaston Berger  %Post Title
RENDRE ITULE LE TIPHA : Nestlé finance 3 étudiantes de Gaston Berger  %Post Title
RENDRE ITULE LE TIPHA : Nestlé finance 3 étudiantes de Gaston Berger  %Post Title
RENDRE ITULE LE TIPHA : Nestlé finance 3 étudiantes de Gaston Berger  %Post Title
RENDRE ITULE LE TIPHA : Nestlé finance 3 étudiantes de Gaston Berger  %Post Title
RENDRE ITULE LE TIPHA : Nestlé finance 3 étudiantes de Gaston Berger  %Post Title

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.