Lactualité en temps réel

Silence audible, son inactivité intriguant : Où est Khalifa Sall ?

Après son élargissement de la prison de Rebeuss, suite à une remise totale de peine paraphée par le président Macky Sall, Khalifa Sall est resté depuis un bon moment aphone. A part da rencontre avec ses militants, ses déplacements dans certains foyers religieux, quelques visites de courtoisie et un voyage à l’étranger, de retour au bercail, il s’est muré dans un silence troublant. Ce, au moment où la gestion du pays est décriée de partout, notamment avec l’augmentation des prix du tarif règlementés de l’électricité et les agressions qui hantent le sommeil des Sénégalais.

Silence troublant…

Son silence est audible. Son inactivité intrigue. Grande figure de l’opposition, dont il se réclame à sa sortie de prison, Khalifa Sall, entretient depuis un certain moment le mystère sur ses options politiques. Selon des analystes, son silence pourrait être le signe d’une analyse profonde de la situation dans laquelle le Sénégal est plongé. Ce, à cause de l’incurie de l’actuel chef de l’Etat et de son Gouvernement. Depuis quelque temps, l’ancien maire de la capitale du Sénégal, farouche opposant au régime de Macky Sall, est absent des radars politiques.

Un retrait qui accrédite la thèse d’une profonde réflexion avant de revenir en force sur la scène politique Sénégalaise, considérée comme un marigot à crocodiles où les petits sont dévorés par les plus forts.

Cela n’est plus un secret, Khalifa Sall, victime de ses ambitions politiques dans la circonscription du département de Dakar, incarnait la ligne dure du Parti socialiste qui militait pour une candidature socialiste. Isolée par Ousmane Tanor Dieng au sein du parti, celui qui a fait sombrer le parti présidentiel et sa grande coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) aux dernières élections Locales dans la capitale sous la bannière de son mouvement «Taxawu Dakar», semble mener étape par étape sa carrière politique.

…Il avait réitéré ses ambitions politiques

Lors de sa rencontre avec ses militantes et militants, quelques jours après sa sortie de prison, dans sa déclaration, le président de «Taxawu Dakar» campe sur sa position de servir la nation sénégalaise et réitère ses ambitions politiques. «Nous ne devons avoir ni haine ni rancœur dans l’adversité politique. Nous restons dans l’ancrage de l’opposition avec fermeté. Une grande nation comme la nôtre ne peut se construire qu’à travers de grandes valeurs. Et j’ai (…) une énergie nouvelle que je compte mettre au service du Sénégal ». Et de poursuivre : «Après avoir capitalisé les expériences vécues, j’y ai puisé une énergie nouvelle que je continuerai à mettre au service du Sénégal. Et je suis résolument tourné vers l’avenir de notre pays, seule perspective digne d’intérêt», a-t-il lancé.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.