ActualitésLutte

Les ambitions de Max Mbargane, nouveau manager de Bombardier

Rabibochage entre Bombardier et Max Mbargane. Le B52 de Mbour, qui a perdu son frère de manager récemment, a retrouvé son ancien agent pour négocier ses combats. Max Mbargane, manager de Bombardier, ce n’est pas une grande première.

L’ancien lutteur qui a guidé les premiers pas du B52 dans la lutte avec frappe, avant de lui trouver son premier manager, Yéri Dia, va continuer ce qu’il avait commencé. «Entre Bombardier et moi, c’est une longue histoire. Je me rappelle quand j’étais lutteur, on se rencontrait souvent au Mbapaat de Mbour. Je fais partie des premiers qui l’ont aidé dans la création de son écurie. On a cheminé ensemble pendant très longtemps, avant de nous séparer», explique Max Mbargane, qui magnifie les retrouvailles.

«Je suis le nouveau manager de Bombardier, ce n’est pas une surprise. Je considère que ce sont des retrouvailles entre Bombardier et moi. Il sera facile de remplacer feu Pape Dia car c’est une continuité. C’est moi qui l’ai présenté à Yéri Diakhaté, qui fut son premier manager. C’est après le décès de ce dernier que son frère, Pape Dia, est venu. Au départ, Pape Dia n’était pas manager, il a pris goût au métier en côtoyant des gens comme moi», explique le boss de l’écurie Lansar.

Le défi majeur de Max Mbargane est de décrocher un combat pour Bombardier avant la fin de la saison. Mes choix sont portés sur des combats de revanche contre Eumeu Sène, Gris Bordeaux. Bombardier sera de retour dans l’arène», promet Max.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.