Affaire cocaïne Cité Mixta : Trois filles à la merci des proxénètes sur Internet

Affaire cocaïne Cité Mixta : Trois filles à la merci des proxénètes sur Internet

Selon Libération, trois filles (Oumy S., Fatou M. et Adja W. S.) étaient transformées esclaves sexuelles. Elles ont révélé aux enquêteurs de la police être au service d’Ousmane Sarr qui les « vend » à des clients recrutés sur internet. Gardées à vue pour nécessité de l’enquête, elles seront remises en liberté après avoir détaillé aux policiers l’enfer qu’elles vivaient. L’’enquête sur le réseau de trafiquants de cocaïne démantelé vendredi 13 décembre 2019 à la cité Mixta, par les limiers de l’Office central de répression du trafic de stupéfiants (Ocrtis) continue ses mues. En effet, le parquet a ouvert une information judiciaire pour association de malfaiteurs, trafic de cocaïne, cession de cocaïne, menace de mort et proxénétisme. 24 boulettes de cocaïne et 3 pierres de cracks ont été volés chez le Nigérian Akubuogo Chukwuebuka. La même source ajoute que ce dernier a été aussi interpellé dans son appartement sis à Nord Foire. Mbacké Lô, Cheikh Ndiaye et Baye Cissé Lam sont également tombés.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Veille de Noël : La viande de porc en rupture

Abba dépasse Pape Cheikh Diallo et détrône Dj Boubs