Lactualité en temps réel

Publicité

La firme pharmaceutique tunisienne Médis ferme ses portes au Sénégal ;340 employés au chômage

Publicité

81

La firme industrielle tunisienne a décidé de fermer ses portes. elle l’a fait savoir le mercredi 15 janvier 2020 à son personnel, à travers une note d’information signée par le directeur du site, M. Aziz Cissé. Pour savoir les véritables raisons de cette fermeture, le journal Le Témoin a pris langue avec certains délégués du personnel qui ont confirmé cette information avant de confier que les responsables de la boîte les ont rencontrés, il y a de cela quelques jours, pour leur faire part de leur décision de fermer la boîte et les envoyer en chômage technique.

Le motif serait, selon nos interlocuteurs, dû au fait que Médis a connu des pertes financières estimées à plus de 2 milliards de francs. et cette mauvaise santé financière serait, selon notre interlocuteur, confirmée par le cabinet d’audit Mazars de Cheikh Omar Seck, époux de Sokhna Seck, une des responsables influentes de l’entreprise. « Mais, quand on nous a fait part de cette décision, nous, délégués, ne sommes pas restés les bras croisés. nous avons mené nos propres investigations et avons découvert qu’il y aurait eu des détournements de la part du directeur du site Aziz Cissé, du responsable financier et comptable Lamine Boye et du responsable des ressources humaines Claude Dalmeida », selon nos sources.
Les délégués confient avoir, dès les heures qui ont suivi cette rencontre, adressé des correspondance à la présidence de la république, au ministère de la Santé et l’action sociale et à la Direction de la pharmacie et du médicament (Dpm), aux actionnaires aussi entre autres.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.