Actualités

Fatick: les élèves d’un Lycée délogés par des « jakartamen »

Les conducteurs de moto Jakarta de Fatick ne décolèrent toujours pas suite à la mort mystérieuse de l’un d’eux. Ils ont délogé, ce matin, les élèves du lycée Coumba Ndoffène Diouf et les collèges de la ville même avec le quadrillage des forces de l’ordre.

Après leur mouvement d’humeur d’hier, ces conducteurs de motos jakartas qui accusent les éléments de la Police centrale de Kaolack d’être responsables de la mort de leur camarade Lamine Koïta, continuent de manifester leur colère de la mauvaise des manières.

« Cette situation est a déplorée. Lamine était un frère, un conducteur de vélo taxi. On réclame justice! Ça fait des années, on a des relations tendues avec les policiers. Une situation qu’on ne comprend pas, on dirait qu’ils nous considèrent comme des délinquants », Mansour Faye, président de l’association communale des conducteurs de moto.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.