Porokhane : Le Professeur Babacar Diop de FDS sollicite des Prières pour la Libération de Guy Marius Sagna


Porokhane : Le Professeur Babacar Diop de FDS sollicite des Prières pour la Libération de Guy Marius Sagna

A moins d’un mois du Magal de Porokhane, la Cité Religieuse de Mame Diarra Bousso se présente déjà comme un point d’attraction et de convergence de beaucoup de personnalités, notamment de responsables politiques qui viennent solliciter des prières chez le Guide spirituel des Mourides. Serigne Bassirou Mbacké qui séjourne à la cité religieuse de Mame Diarra Bousso depuis presque 15 jours compte y rester d’ailleurs jusqu’au Magal de Porokhane prévu le 05 Mars.

Docteur Babacar Diop compagnon de guerre de Guy Marius Sagna, accompagné d’une délégation plus ou moins forte a été reçu par le Khalife Général hier samedi 15 Mars en début d’après midi à son Domicile situé non loin du Mausolée Mame Diarra Bousso.

Après son entretien avec le Guide religieux, le Président du Parti Forces Démocratiques Sénégalaises s’est dit ragaillardi et requinqué.

Face à la presse à côté du mausolée, il exprime toute son enthousiasme. » C’est tout un honneur d’être reçu par le Khalife », a t-il déclaré d’emblée, avant de poursuivre, « le saint-homme a béni notre projet politique et je n’ai plu peur de rien ».

Babacar Diop a aussi profité de l’entretien que lui a accordé le Khalife pour solliciter des prières pour la libération de Guy Marius Sagna.

A partir de Porokhane dit-il, son parti va entamer une tournée Nationale pour aller à la rencontre du peuple Sénégalais, et dans la Diaspora, afin de lui présenter son projet politique.

Le leader de FDS appelle à poursuivre la lutte contre la hausse du prix de l’électricité. Nio lank doit et va continuer le combat jusqu’à ce que Macky Sall revienne sur cette mesure, a t-il souligné.

Leave your vote


Soyez respectueux dans les commentaires

Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.