Samuel Sarr – Ousmane Ngom : un retour médiatique qui interroge

Samuel Sarr - Ousmane Ngom : un retour médiatique qui interroge

Hier, deux anciens membres de l’entourage de premier cercle du président Abdoulaye Wade, qui avaient fini par rejoindre Macky Sall, ont animé la gazette.

L’un, Samuel Sarr, ancien directeur général de la SENELEC, est pressenti dans les colonnes de La Lettre du Continent au poste de ministre de l’Energie –qu’il a occupé par le passé- pour remplacer Mouhamadou Makhtar Cissé.

L’autre, Me Ousmane Ngom, aphone depuis qu’il a intégré « le Macky », a accordé un entretien à Itv, pour défendre son arrêté, interdisant les manifestations au centre-ville, sur fond de tensions croissantes autour de l’arrestation de Guy Marius Sagna.

Tous les deux étaient dans le collimateur de la justice sénégalaise, longtemps après la chute de Me Abdoulaye Wade en 2012. D’un seul coup, ils ont décidé de rouler pour Macky Sall et curieusement, la machine judiciaire s’arrêta.

S’il est vrai qu’ils étaient dans l’ombre, cela ne les a pas empêché de manœuvrer au service du chef de l’Etat, en contribuant à sa réélection.

Ainsi, il est légitime de se demander si le fait que leurs noms reviennent en surface n’est pas un signal lancé au président de la République, alors que la météo politique annonce un vaste remaniement. A part ces deux-là, la plupart des ex-compagnons du pape du Sopi, qui ont rejoint l’autre rive, comme Me Souleymane Ndéné Ndiaye, Thierno Lô ou encore Modou Diagne fada, sont déjà casés.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Louga : Encore une boutique cambriolée, un butin important emporté

Le Sénégal ouvre ses portes aux entreprises japonaises