Candidature de Macky en 2024 : Un autre 23 juin s’arme et attend au dernier tournant

Candidature de Macky en 2024 : Un autre 23 juin s'arme et attend au dernier tournant

Un autre 23 juin est en train de se profiler à l’horizon. Le ministre Mbaye Ndiaye et l’ancien Premier Ministre Mahammad Boune Abdallah Dione, entre autres, ont annoncé les couleurs. Le président Macky sera bel et bien candidat en 2024 si l’on s’en tient aux thèses avancées par ces personnalités. Des thèses non moins importantes lâchées au moment où le troisième mandat du Chef de l’Etat est agité comme une épée de Damoclès sur la tête des Sénégalais.

Le président Macky n’aurait rien appris du président Abdoulaye Wade. Du moins, c’est la position de nombre de sénégalais qui estiment que l’actuel Chef de l’Etat est sur les pas du Pape du sopi. Ce dernier avait forcé un troisième mandat pour, disait-il, terminer ses travaux. Mais à l’arrivée, il y a eu plus de 10 morts ,des emprisonnements abusifs et des dégâts collatéraux inestimables. Et sa chute ne s’est pas fait raconter. Aujourd’hui, ragaillardi par une mal gouvernance sans précédent avec des erreurs politico-judiciaires qui se multiplient, le Chef de l’Etat veut à tout prix imposer aux Sénégalais ce que ces derniers ont systématiquement refusé au président Wade. L’échec cuisant de son magistère qui a presque réduit la plupart des sénégalais à la pauvreté et à la mendicité est le cadet de ses soucis. Aujourd’hui, ses plus proches collaborateurs faisant office d’éclaireurs ouvrent une brèche sur l’éventualité d’une candidature du Chef de l’Etat en 2024.Ce qui signifie en clair qu’un autre 23 juin est en train de se préparer avec le régime de Macky Sall. Et les signes et signaux consistent à réduire au silence une certaine presse afin de pouvoir faire passer sa candidature. Mais s’il lui est donné d’obtenir ce que son mentor Wade n’a pu obtenir des Sénégalais, il reste clair qu’il serait perçu comme le saint des saints. En tous les cas, il risque de subir pire que le président Wade s’il tente de forcer le trait à la fin de son second mandat.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Voila ce que ressemble Abiba sans Make-Up

Un camion de la gendarmerie sème la panique