Lactualité en temps réel

Ahmed Khalifa Niass perd au profit de son ex-épouse Yaye Fatou Diagne

51

La chambre civile et commerciale de la Cour suprême de Dakar a cassé mercredi un jugement condamnant la coordonnatrice du Promise, Yaye Fatou Diagne, à restituer un bien immobilier à son ex-mari, Ahmed Khalifa Niass, une décision dont la portée devrait toutefois « aller au-delà de nos frontières. »

La plus haute instance judiciaire, dans une décision prise à l’unanimité, a annulé l’arrêt de la cour d’appel de Dakar qui avait validé la révocation faite par le marabout politicien au profit de son ex-épouse portant sur un appartement sis à Casablanca. La dame Diagne obtient ainsi gain de cause devant la Cour suprême.

Mais, le magistrat s’est refusé à évaluer ce que pourrait être un montant éventuel pour dédommager la plaignante, dans ce dossier qui a fait l’objet de multiples rebondissements ces dernières années. Cette décision a été rendue à la suite du pourvoi en cassation initié par Me Ousseynou Ngom, avocat de la sociologue, divorcée d’avec le marabout-politicien.

Toutefois, Ahmed Khalifa Niass avait obtenu en justice la révocation de la donation entre époux dont bénéficiait Yaye Fatou Diagne. La Cour d’appel avait retenu que « le divorce justifiait une révocation de la donation pour cause de séparation ».

Yaye Fatou Diagne avait ensuite déclenché une nouvelle procédure judiciaire contre M. Niass, devant la plus haute juridiction de l’ordre judiciaire. Elle gagne ainsi son procès contre Niass. Ce qui rend complètement anecdotique cet énième revers pour le marabout qui avait perdu la garde des enfants en plus d’une condamnation à une peine alimentaire de 2 millions de Fcfa.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

×