Lactualité en temps réel

Rassemblement Illégal : Dix-Huit Individus Arrêtés À Pikine Et Malika

Rassemblement Illégal : Dix-Huit Individus Arrêtés À Pikine Et Malika

 

 

Dix-huit personnes ont été alpaguées entre Pikine et Malika, pour vente de produits alimentaires périmés, rassemblement illégal et mise en circulation de gels antiseptiques contrefaits. Pour Pikine, c’est suite à une dénonciation du service départemental du Commerce intérieur que huit personnes dont six de nationalités nigérianes ont été interpellées par les limiers pour contrefaçon de gels antiseptiques.

Ces personnes interpellées samedi dernier seront d’ailleurs présentées au Procureur de la République dès ce lundi 23 mars 2020.

Chef de service départemental du Commerce intérieur de Pikine, Khadim Ndiaye de laisser entendre : «Ces gens dont des Nigérians qu’on a arrêtés s’activaient dans la contrefaçon de gels antiseptiques. Leur modus operandi consistait à acheter des gels destinés aux cheveux au niveau du marché Zing pour le mélanger avec d’autres produits pour ensuite l’écouler sur le marché. Ils faisaient croire au public qu’il s’agit d’un gel hydro alcoolique destiné à la prévention contre la propagation du Covid-19.

Ce qui est faux, grave et dangereux pour la santé de ces populations». Khadim Ndiaye soutient, par ailleurs, que les mis en cause ont commis divers délits dont : trompeur sur l’origine, trompeur sur la nature, trompeur sur la qualité mais aussi pour exercice illégal d’une activité. Une procédure judiciaire est ouverte.

A Malika par contre, la Police a arrêté respectivement 10 personnes dont 07 pour rassemblements interdits sur la voie publique et 03 pour vente de produits alimentaires périmés. D’après nos sources, les sept personnes qui s’activent dans une société commerciale de la place voulaient organiser un rassemblement public.

C’est là que les hommes du Commissaire Khady Diouf de Malika se sont présentés sur les lieux pour les sommer d’arrêter. Face au refus d’obtempérer des organisateurs, sept parmi eux vont être arrêtés avant d’être conduits au poste de Police pour ensuite être déférés au parquet pour rassemblement illégal sur la voie publique.

Pour les trois dernières personnes alpaguées par la Police de Malika avec à leur tête Aziz Seck l’ancien président des récupérateurs de Mbeubeuss, elles s’activaient dans l’écoulement de produits alimentaires périmés sur le marché qu’ils récupéraient au niveau de la décharge pour le revendre.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.