Lactualité en temps réel

Un homme affirme dans une vidéo web que le coronavirus a été inventé en 2004.

Brevet EP 1694829-B1, une vidéo complètement fausse sur le coronavirus

Un homme affirme dans une vidéo web que le coronavirus a été inventé en 2004. Bien que le brevet EP 1694829-B1 mentionne le mot coronavirus, ce brevet concerne en fait le virus du SRAS.
Lorsqu’un crise telle que celle que l’on vit avec le coronavirus éclate, il n’est pas rare de voir des vidéos et textes sur des théories du complot pour tenter d’expliquer la situation.

Plusieurs internautes ont partagés une vidéo intitulée Le virus coronavirus made in France et qui tourne sur Facebook et YouTube notamment. Sur un ton alarmiste on tente de nous faire croire que le coronavirus a été inventé en 2004 par des français en laboratoire avec un brevet à l’appui nommé EP 1694829-B1.

Théorie du complot quand tu nous prends!
Dans les faits et si on lit attentivement le brevet EP 1694829-B1 en question, on se rend vite compte qu’il concerne en fait le virus du SRAS et la prétendue invention du coronavirus.

Le brevet, que l’on retrouve aisément sur le web, a été déposé par l’Institut Pasteur qui est un organisme à but non lucratif dont l’une des missions est de développer des vaccins.

L’Institut a rapidement voulu corriger les faits via son site internet et explique en profondeur ledit brevet.

Pourquoi retrouve-t-on le mot le mot coronavirus? Simplement parce que la famille du coronavirus avait été identifiée en 2004 comme l’une des causes de l’éclosion du SRAS.

Bien qu’on ne cesse de parler de coronavirus comme d’une nouvelle maladie, celle-ci est en fait connue depuis 1960 comme on peut l’apprendre sur le site de l’OMS.

C’est une nouvelle souche du virus de la COVID-19 qui crée la panique en 2020.

Essentiellement le brevet en question fait état de la découverte du SRAS et l’invention d’une stratégie vaccinale contre le SRAS et non l’invention du coronavirus.

Cette vidéo nous rappelle l’importance de se fier à des sources fiables, que ce soit l’OMS ou les agences de santé régionales plutôt que des vidéos tournées par n’importe qui sur le web avec des prétendues réponses sur la crise.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.