Lactualité en temps réel

Covid-19 et récupération politique : la saga des « profitards » !

29

Chassez le naturel, il revient au galop ! Les politiques se sont, encore une fois, illustrés, à l’occasion de ce grand combat national contre le coronavirus. Depuis le début de la pandémie, les actions, a priori d’ordre social, cachent mal des calculs politiques derrière. Les rassemblements folkloriques, le plus souvent devant les caméras, pour une simple distribution de dons en disent long…

Le Sénégal a enregistré 99 cas confirmés de coronavirus dont 9 guéris, à la date du mercredi 25 mars. Une situation alarmante qui n’a pas laissé indifférent le président de la République Macky Sall qui a décrété un état d’urgence, à compter du mardi 24 mars, sur toute l’étendue du territoire national.

Mais depuis l’apparition de la maladie du coronavirus au Sénégal, le 2 mars dernier, les compatriotes mobilisent des fonds pour appuyer l’État à faire face à cette pandémie.

Pendant ce temps, d’autres personnalités, le plus souvent de la classe politique, ont opté pour une récupération… politique. D’abord, c’est Aida Sow Diawara, Député-Maire socialiste de Golf-Sud, qui est la première à se signaler. Une image largement partagée sur les réseaux sociaux montre un tee-shirt de couleur verte (symbolisant le Parti socialiste) sur lequel il est écrit : « La commune de Golf-Sud derrière Aida Sow Diawara pour vaincre le coronavirus. »
Covid-19 et récupération politique : la saga des “profitards” !

Mais elle n’est pas la seule. Sur une autre photo, ce sont les militants du Pastef qui s’illustrent. Mettant en avant leur leader Ousmane Sonko, ils lancent un appel : « Patriotes du Sénégal, combattons le Covid-19 ensemble. »

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUSCovid-19 et récupération politique : la saga des « profitards » !Kaolack Infos
ParKaolack InfosPublié le 26 mars 2020
Covid-19 et récupération politiqueCOVID-19 ET RÉCUPÉRATION POLITIQUE COMMENTAIRES
Chassez le naturel, il revient au galop ! Les politiques se sont, encore une fois, illustrés, à l’occasion de ce grand combat national contre le coronavirus. Depuis le début de la pandémie, les actions, a priori d’ordre social, cachent mal des calculs politiques derrière. Les rassemblements folkloriques, le plus souvent devant les caméras, pour une simple distribution de dons en disent long…

VOIR AUSSI: [wp-rss-aggregator]

Le Sénégal a enregistré 99 cas confirmés de coronavirus dont 9 guéris, à la date du mercredi 25 mars. Une situation alarmante qui n’a pas laissé indifférent le président de la République Macky Sall qui a décrété un état d’urgence, à compter du mardi 24 mars, sur toute l’étendue du territoire national.

Mais depuis l’apparition de la maladie du coronavirus au Sénégal, le 2 mars dernier, les compatriotes mobilisent des fonds pour appuyer l’État à faire face à cette pandémie.

Pendant ce temps, d’autres personnalités, le plus souvent de la classe politique, ont opté pour une récupération… politique. D’abord, c’est Aida Sow Diawara, Député-Maire socialiste de Golf-Sud, qui est la première à se signaler. Une image largement partagée sur les réseaux sociaux montre un tee-shirt de couleur verte (symbolisant le Parti socialiste) sur lequel il est écrit : « La commune de Golf-Sud derrière Aida Sow Diawara pour vaincre le coronavirus. »
Covid-19 et récupération politique : la saga des “profitards” !
Mais elle n’est pas la seule. Sur une autre photo, ce sont les militants du Pastef qui s’illustrent. Mettant en avant leur leader Ousmane Sonko, ils lancent un appel : « Patriotes du Sénégal, combattons le Covid-19 ensemble. »

Covid-19 et récupération politique : la saga des “profitards” !
À noter également que dans ce lot, il y a le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba, par ailleurs responsable « apériste » à Tamba. Ainsi, dans un message envoyé aux médias le 20 mars, par ses services de communication, il est bien mentionné ceci : « Photo de remise de la participation du ministre Sidiki Kaba et son association. » Il s’agit donc d’une enveloppe que son organisation de soutien a remise à l’autorité administrative locale, en guise d’appui au comité local de gestion de lutte contre la Covid-19.

Covid-19 et récupération politique : la saga des “profitards” !
À Diourbel, c’est le ministre Dame Diop, en charge de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat, qui a porté une sérieuse atteinte à l’arrêté ministériel n°0007782 du 13 mars 2020 pris par son homologue Aly Ngouille Ndiaye, portant interdiction des grands rassemblements.

Une manifestation aux allures folkloriques que le chef de l’Exécutif régional, Gorgui Mbaye, a bénie juste à la devanture de la gouvernance.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.