Lactualité en temps réel

Les cas communautaire aux nombres de 20, depuis le début de la pandémie

Les cas communautaire aux nombres de 20, depuis le début de la pandémie

 

Le Sénégal a enregistré ce mercredi le plus grand nombre de cas issus de la transmission communautaire en une journée: cinq (5). Ce qui porte le nombre de ses malades de Covid-19 dont la chaîne de transmission a échappé aux autorités à vingt (20). En d’autres termes, il y a au moins près de 20 personnes qui circulent actuellement avec le virus, donc qui peuvent le transmettre à tout leur entourage et à un rythme exponentiel, vu le degré de contagiosité de ce nouveau Coronavirus.
Les cas communautaire aux nombres de 20, depuis le début de la pandémie
Ces 20 cas issus de la transmission communautaire sont 20 cas de trop qui viennent compliquer les efforts géants effectués par le personnel médical sénégalais pour combattre et endiguer l’épidémie. Le Docteur Bousso du Centre des opérations d’urgence sanitaire (Cous) et le Professeur Moussa Seydi, chargé de Coordonner les opérations médicales sur l’étendue du territoire commencent certainement à avoir le tournis.

Mais il faut le dire. Ils ne sont pas aidés par les décisionnaires politiques qui tardent à prendre les mesures courageuses. Les cas communautaires proviennent d’endroits que les autorités connaissent bien. Au lieu de confiner ces zones et de les mettre en quarantaine, elles y vont par des mesurettes consistant par exemple à interdire le commerce dans tel ou autre rond-point. Ou à interdire le transport inter-régional.
Les cas communautaire aux nombres de 20, depuis le début de la pandémie
En attendant, la minuterie de toutes ces bombes ambulantes est bien activée. Et l’explosion risque de faire mal, très mal. Les populations se ruent chaque matin dans les marchés et les arrêts de bus. Le Professeur Seydi du Centre des maladies infectieuses de Fann est très clair, le Sénégal n’a pas les moyens de gérer une vague de malades.

Les autorités n’ont pas fermé les frontières à temps. Les cas importés se sont multipliés ensuite. Récemment, elles ont identifié les District Ouest et Sud de Dakar comme étant dans une “situation préoccupante”, convoqué une réunion d’urgence dont le peuple attend toujours les conclusions et mesures prises. Mais jusqu’à présent, aucune mesure de quarantaine n’a été annoncée ni de confinement.
Les cas communautaire aux nombres de 20, depuis le début de la pandémie
Mardi, le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr, qui a dit son inquiétude face à la multiplication des cas communautaires, a annoncé que les gouverneurs des régions avaient les pleins pouvoirs, désormais, pour prendre des mesures à même de freiner ces cas issus de la transmission communautaire. Le peuple attend, la peur au ventre !

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.