Comité de dialogue, comité de suivi : Quand l’argent gâche tout !

Comité de dialogue, comité de suivi : Quand l’argent gâche tout !

Des problèmes de sous avaient été naguère soulevés au niveau des instances du dialogue national présidé par l’ancien ministre Famara Ibrahima Sagna. Egalement le même rituel est en train de se jouer au sein du comité de suivi de Force covid-19 présidé par le Général François Ndiaye. Du coup, la question est de se demander si certains de nos compatriotes préfèrent se servir que de servir leur pays !

Tout peut vous rapprocher du Sénégalais sans un brin de soupçon mais dès que l’argent s’invite dans vos rapports, tout vole en éclats. Même si cet adage procède d’une exception chez nos compatriotes, il n’en demeure pas moins vrai que l’argent a souvent tendance à tout gâcher. Surtout si on le réclame là où l’engagement citoyen et le patriotisme ont pris les devants. Des problèmes de sous avaient quelque peu miné le dialogue national car, certains membres qui y siégeaient considéraient qu’ils laissaient en suspens toute leur activité. D’où la nécessité de les rémunérer afin qu’ils puissent s’assurer le minium vital et le transport.

Aujourd’hui, c’est le comité de suivi de Force Covid-19 qui renoue avec la réclame d’argent sous forme de perduims. Il est vrai qu’il n’a jamais question d’argent dans ce dit-comité mais plutôt de bonnes volontés qui ont accepté de servir leur pays. Seulement, le Général François Ndiaye réputé loyal et très pondéré aura fort à faire pour faire face à ces lobbies internes à son comité et qui commencent à sentir l’odeur des 1000 milliards de FCFA de Force Covid-19.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Hôpital Principal: Une femme enceinte testé positif au Covid-19

Allemagne : la Bundesliga va reprendre dans quelque jours